SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Batman VS Ben LAden

Article précédent :
La Bibliothèque de Babel de Borges de nouveau éditée !

Batman VS Ben LAden

Article suivant :
Le Chant des arcanes



Batman, fatigué de courir après ses ennemis habituels, le Joker ou le Riddler, a décidé pour sa prochaine aventure de viser une cible plus ambitieuse, Oussama ben Laden.

Dans sa nouvelle bande dessinée, "Holy Terror, Batman !", dont la date de publication n’a pas encore été fixée, Frank Miller confie à son super héros le soin de combattre des agents d’Al-Qaïda bien résolus à attaquer Gotham City.

Miller, qui a déjà réalisé quelque 120 pages sur 200, a récemment indiqué à un rassemblement de la BD que son nouvel ouvrage était "une oeuvre de propagande" assumée, avec un Batman qui "botte le derrière d’Al-Qaïda."

L’auteur et dessinateur a expliqué que ce nouvel épisode venait d’une "réaction viscérale à ce qui se passe aujourd’hui".

L’ouvrage est "un rappel pour les gens qui semblent avoir oublié contre qui nous luttons", explique-t-il dans des commentaires postés sur le site IGN.com spécialisé dans les loisirs.

Dans la BD depuis 20 ans, Miller, 49 ans, s’est fait un nom en tirant Batman de sa retraite avec "Dark Knight Returns", livre très noir mettant en scène un Batman violent mettant à mal le mythe du justicier. Il est aussi l’auteur de la série "Sin City", dont il a coréalisé avec Robert Rodriguez en 2005 l’adaptation sur grand écran.

Pour Miller, l’utilisation de la BD à des fins de propagande découle d’une longue tradition plutôt honorable.

"Superman a éliminé Hitler. Comme l’a fait Captain America. C’est une de leurs raisons d’être", dit-il. "Il serait juste idiot de courir après le Riddler quand Al-Qaïda est dans les parages".