SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  La Bibliothèque de Babel de Borges de nouveau éditée !


Article précédent :
L’Historienne et Drakula

La Bibliothèque de Babel de Borges de nouveau éditée !

Article suivant :
Batman VS Ben LAden



Pour le 20e anniversaire de la mort de Jorge luis Borges,
FMR et les
éditions du Panama s’associent pour rééditer La
Bibliothèque de Babel, la
seule collection littéraire qu’a jamais dirigée le poète
argentin.
Univers subjectif, la Bibliothèque de Babel est une
anthologie de la
littérature fantastique.
En 30 luxueux volumes, les plus grands textes de la
littérature fantastique
choisis, établis et présentés pas Borges.
Les traductions françaises, autorisées par Borges, sont
l’oeuvre des plus
grands traducteurs (Marcel Schneider, Isabelle Clémençot,
JeanDutourd...).
On pourra trouver dans la collection des pépites oubliées
de Chesterton,
Kafka, Kipling ou Voltaire, mais aussi des découvertes
extraordinaires comme
Alarcon, Lugones ou Dunsany.
Cette Collection est d’abord le fruit de l’amitié qui
unissait Borges à
Franco Maria Ricci, jeune éditeur d’art italien qui venait
de fonder sa
maison à Parme : "je suis allé à Buenos Aires en 1972 et
lui ai demandé de
venir chez moi. L’Europe l’a découvert. C’était un mythe
que l’on ne voulait
pas connaître. et un défi politique de l’inviter en Italie.
La gauche
bien-pensante, les gens comme Moravia, feignaient de ne pas
le voir car elle
le considérait comme fasciste puisqu’il détestait Peron, à
l’époque jugé de
gauche mais que Borges considérait, à juste titre, comme
corrompu. Seuls
Sciascia et Argan, qui étaient communistes, nous ont
accueillis. J’avais
remarqué chez lui une petite bibliothèque avec les livres
qu’il aimait. Je
lui ai proposé de les éditer. On lui relisait le texte pour
voir s’il était
d’accord. Et il dictait ses préfaces."

Les premiers volumes édités en 2006 :
2 mars
Le cardinal Napellus - Gustav Meyrink, 19 euros
L’ami de la mort - Pedro Antonio de Alarcon, 21 euros

4 mai
Le Miroir qui fuit - Giovanni Papini

Nous reviendrons sur cette passionnante collection dans nos chroniques livres.
A bientôt !