SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Yardam

Article précédent :
Prey For Angels

Yardam

Article suivant :
Le Cerveau comme machine



Yardam

Aurélie Wellenstein
Couverture : Aurélien Police
Scrineo

Pour son dixième roman, l’autrice multi-primée imagine Yardam, une ville close plongée dans la folie, qui se propage comme une épidémie.
Un roman psychologique angoissant sur la schizophrénie, dont on tourne les pages au rythme des rebondissements inattendus.

À Yardam, la folie est sexuellement transmissible. Seules les personnes contaminées ont connaissance de ce virus, on les appelle les « voleurs d’esprits ». Quand ils aspirent l’âme de leurs victimes, ils ne laissent derrière elles que leurs enveloppes physiques qui perdent peu à peu leur humanité : des coquilles vides.
Porteur du virus, Kazan se débat avec ses démons. À chaque nouvelle crise, les voix des âmes qu’il a aspirées menacent de le faire sombrer dans la folie.
Pour endiguer cette épidémie, l’empereur ordonne la mise en quarantaine de la ville de Yardam.
Le salut viendra-t-il de ce couple de médecins étrangers venus s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède au terrible mal qui s’étend entre ses murs ?

Née en 1980, Aurélie Wellenstein a déjà publié neuf romans avec une prédilection pour la fantasy. Marquée par sa lecture de Jack London, notamment Croc-Blanc et L’Appel de la Forêt, ses romans se nourrissent des rapports homme-animal, y compris dans les instincts primaires des premiers. Le Roi des Fauves (2015) a reçu le Prix Halliennales. Le suivant, Les Loups chantants (2016) obtient quant à lui le Prix Elbakin. L’année suivante, elle sera Coup de coeur des Imaginales. Depuis sont parus La Mort du Temps (2017), Le Dieu Oiseau (2018), et Mers Mortes (2019). Yardam est son dixième roman.

Feuilletage

Bon... Je trouve l’idée de "l’épidémie de folie" un peu bancale. Mais je n’ai pas lu le livre que j’ai juste feuilleté, peut-être l’auteur donne-t-elle une explication intéressante.
Quant au style, je le trouve un peu ampoulé, avec, parfois même, un peu de laissé aller...
Mais enfin, avec déjà neuf romans à son actif, cet auteur (une femme) est très productive, et cela c’est déjà très fort, alors bravo !
Quant aux "prix" obtenus, pour moi ce n’est pas du tout un argument de vente, peut-être le contraire...
Faites-vous une opinion : achetez le livre !

Alain Pelosato