SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Le drone Coral d’exploration scientifique


Article précédent :
Le retour des aérostats militaires avec CERBERE

Le drone Coral d’exploration scientifique

Article suivant :
Le cargo à voiles Canopée transportera Ariane 6


C’est le nouveau bijou scientifique de l’Ifremer, qui va devenir l’un des grands moyens d’exploration de la Flotte Océanique Française (FOF).

Développé dans le cadre du programme CORAL (Constructive Offshore Robotics Alliance), ce drone sous-marin est conçu pour plonger jusqu’à 6000 mètres

Cet AUV (Autonomous Underwater Vehicle) mesurera 4.5 mètres de long pour près d’1 mètre de large. D’un poids de 2.7 tonnes, il offrira une grande autonomie grâce à des batteries lithium-ion et sera complètement autonome, avec un système de pilotage auto-adaptatif qui permettra à l’engin de se reconfigurer sans ordre extérieur en cas de détection intéressante puis de reprendre le cours de sa mission préprogrammée. Il sera même quasiment capable d’assurer des missions de station.

L’AUV 6000, comme on l’appelle aussi, est un drone hauturier profond de nouvelle génération destiné à l’exploration scientifique (géologie, géophysique, biologie) et sera doté de différentes équipements : sondeur multifaisceaux, CTD, magnétomètre, sondeur de sédiments

Il sera notamment mis en œuvre sur les grands navires océanographiques de la FOF, comme le Pourquoi Pas ? et L’Atalante. Ces derniers peuvent embarquent actuellement le robot téléopéré Victor 6000, datant de 1999 et qui va être modernisé, ainsi que le sous-marin habité Nautile. Construit en 1984 et capable lui-aussi de plonger jusqu’à 6000 mètres, il est sorti l’an dernier d’un ultime grand carénage qui doit lui permettre de rester opérationnel jusqu’en 2025. Le Nautile sera alors remplacé par un ROV profond de nouvelle génération.

Damien Dhondt




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com