SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - TV -  Battlestar Galactica

Article précédent :
Blind Justice

Battlestar Galactica

Article suivant :
Smallville revient

Dans une galaxie lointaine, très lointaine ....
Et non ! Ce n’est pas de Star Wars dont on parle ici mais de la plus ou moins nouvelle série, Battlestar Galactica.
Le Battlestar Galactica est un vaisseau spatial qui a recueilli une partie de la population humaine d’une planète détruite par une explosion nucléaire déclenchée par les cylons, robots créés anciennement par les humains, et qui se sont rebellés contre leurs créateurs. La reprise de cette série à l’origine créée en 1978 par Glen A.Larson, est une surprise plutôt agréable. De nombreux changements apparents ou non ont été apportés : assez pour que ceux qui ont suivi la série originelle y trouvent un renouveau et pour que ceux qui ne la connaissent pas soient passionnés par un « nouveau » space opéra vraiment bien ficelé.

La saison 1 retrace l’exil de l’humanité. Elle met en place tous les futurs personnages principaux et même les moins visibles, qui s’averront être plus importants qu’on ne le croyait. Les personnages sont finement travaillés psychologiquement, les acteurs sont convaincants, on voit que ce ne sont pas des débutants. Riche en rebondissements, cette saison ne laisse pourtant pas de coté la précision scénaristique, et réussi un tour de magie impressionnant : malgré les diverses mises au points nécessaires pour que le spectateur comprenne de quoi il est question, on ne s’ennuie pas une seconde. Les précisions apportées sont nombreuses et le souci du détail fait parfois penser à une description écrite. On regrette seulement les longueurs de la mise en place de toute la religion des dieux de Kobol, apparentés aux dieux antiques Grecs et Romains. Les prophéties, croyances, batailles religieuses et prières sont nombreuses, à l’instar de la série de 1978, et on se réjouit (cruellement) de la mort de la prêtresse : enfin on en a fini avec les oracles ! Loin d’apporter un aspect mystique, les phases pieuses, bien qu’indispensables au déroulement de l’histoire, sont fatigantes et bien trop longues.
Mais complots politiques, tension et scènes de batailles spatiales impressionnantes nous font bien vite oublier cette petite déception.

La saison 2 laisse place à l’action pure et dure. Désormais, nous connaissons l’intrigue, savons quel est l’enjeu de la victoire et les longueurs de scénario sont oubliées. Cette deuxième saison est trépidante ! Nos héros vont devoir faire face aux réalités de la vie sans réelle liberté, enfermés dans une dizaine de vaisseaux qui errent à la recherche d’une planète sûre et habitable. Ils seront confrontés à des problème aussi variés que la corruption, une tentative de coup d’Etat, l’organisation d’une résistance et aussi ... le fait que l’humanité périra avec ou sans les cylons si des bébés ne naissent pas ! C’est la dure réalité de la survie des espèces, humaines ou non.
Cette saison va également nous permettre de connaître quelques agents cylons supplémentaires et d’accéder un peu à leur mode de vie, grâce à un prisonnier, mais bien sûr, je ne vous dirais pas lequel !
Les survivants sous la coupe du Battlestar vont également connaître une aide inattendue.

En conclusion, la deuxième saison se termine sur les chapeaux de roue et on attend qu’une chose : la suite !!!

Diffusions

Saison 1 en français sur SciFi France, depuis le 2 décembre 2005, le dimanche à 20h50 (deux épisodes)
Saison 1 disponible sur DVD en français le 4 juillet 2006 (distribué par Universal)
Saison 2 en anglais sur SciFi Channel, depuis le 6 janvier 2006, le dimanche à 20h50 (deux épisodes). Diffusion imminente en français sur SciFI France.
Saison 3 diffusée en octobre 2006 sur les écrans américains.

Emilie Debeaune




Retour au sommaire des infos TV

S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com