SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  Infos -  Elizabeth Taylor est morte


Article précédent :
Film "Le Voyage fantastique" à la cité de la musique (10 mai 2011 20 H)

Elizabeth Taylor est morte

Article suivant :
Maman de Clark Kent au rapport !


L’UNE DES DERNIERES LEGENDES D’HOLLYWOOD NOUS QUITTE...

L’une des dernières icônes hollywoodiennes, celle qui symbolisait pour tous le talent, la beauté et le glamour, l’actrice Elizabeth Taylor vient de nous quitter, victime des complications d’une insuffisance cardiaque (congestive heart failure) : elle avait 79 ans.
« Ses quatre enfants étaient à ses côtés » a déclaré sa publiciste Sally Morrison.
Superbe beauté brune aux yeux couleur de violette, son éblouissante vie privée et ses nombreux mariages avaient souvent défrayé la chronique...
Née en Angleterre le 27 Février 1932 de parents américains, elle passe ses premières années à Londres où son père avait fondé une galerie d’art. A l’âge de 3 ans elle danse devant la famille royale à l’hippodrome et en 1939 ses parents reviennent aux USA et s’installent à Los Angeles. Elle a 10 ans lorsqu’elle signe son premier contrat avec Universal Studios et son premier film « There’s One Born Every Minute » paraît sur les écrans en 1942. Puis, c’est MGM qui reprend son contrat et en 1957 elle obtient sa première nomination pour un academy award avec le film « Raintree County » (l’arbre de vie), l’année suivante elle est de nouveau nominée pour « cat on a hot tin roof » (la chatte sur un toit brûlant) et en 1959 pour « Suddenly, last summer » (soudain l’été dernier).
Elle obtient un Oscar en 1960 pour sa performance indéniable dans « Butterfield 8 » (La Vénus au vison). Se succèderont ainsi plus de 100 films dont elle fut l’irremplaçable héroïne. Qui ne se souvient de « Lassie », « Ivanhoé », « Géant », l’incontournable « Cléopâtre », « la mégère apprivoisée », ou « qui a peur de Virginia Wolf »...
Mariée huit fois dont deux fois avec l’acteur Richard Burton, elle avait quatre enfants et neuf petits enfants.
Au cours de ses dernières années, sa santé devenue défaillante, elle n’apparaissait plus que pour des remises d’awards... le tribute à Michael Jackson (dont elle resta l’indéfectible amie et soutien) ou pour des évènements charitables. Elle se dévouait corps et âmes pour des fondations d’aide contre le sida, le cancer etc....
Faite « Dame » de l’empire britannique par la reine d’Angleterre en 2000, elle disait : « J’ai vécu une vie merveilleuse et bien remplie, je ne sais pas comment je pourrai avoir plus que cela ! » c’était en 1992 !

Andrée Cormier





Retour au sommaire des infos ciné