SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Nous avons reçu : "Rêveries de fées" de Sandrine Gestin et "Carnet de croquis" de JB Monge

Article précédent :
"Le Fléau" en BD

Nous avons reçu : "Rêveries de fées" de Sandrine Gestin et "Carnet de croquis" de JB Monge

Article suivant :
C’est dans Horrifique que ça se passe !



UNE ANNÉE TRÈS CRÉATIVE POUR L’ILLUSTRATRICE SANDRINE GESTIN 25 Juin 2008 : sortie du deuxième tome de
Rêveries de fées de Sandrine Gestin

L’année 2008 verra la publication de nombreuses créations de Sandrine Gestin, illustratrice incontournable du monde de la Fantasy en France. Cet événement a débuté le 7 mai 2008 avec la diffusion en librairie du premier tome de Rêveries de Fées, ainsi que d’un carnet d’adresses dérivé du livre La Petite Faiseuse. La prochaine actualité est la sortie, le 25 juin, du deuxième tome de Rêveries de Fées.
Après avoir publié La Petite Faiseuse puis un Carnet de Croquis aux éditions Au Bord des Continents, Sandrine Gestin nous offre avec Rêveries de Fées un ouvrage qui est, si cela est possible, encore plus personnel. Dans un format proche d’un carnet intime, ce beau livre d’illustration invite le lecteur à découvrir les pensées secrètes des fées, sous forme de poèmes, de confidences. Avec une mise en page luxueuse et étonnante, Sandrine Gestin nous dévoile, au fil de l’ouvrage, les illustrations (huiles et crayonnés) d’un univers subtil et poétique.
C’est une année très créative pour Sandrine Gestin puisque vont également paraître un agenda scolaire (sortie prévue le 23 juillet) ainsi qu’un agenda 2009 (sortie prévue en octobre).

Sandrine Gestin

Tantôt auteur de livres pour enfants, créatrice de couvertures de romans, ou encore illustratrice pour des manuels de jeux de rôles... Sandrine Gestin est devenue une figure incontournable du monde de la fantasy et du fantastique en France.
Après La Petite Faiseuse et Carnet de croquis aux éditions Au Bord des Continents, Sandrine Gestin nous offre pour 2008, avec les deux tomes de Rêveries de fées, une nouvelle immersion dans son univers onirique.

Sandrine Gestin est née en 1969 à Quimper. Son enfance passée en Bretagne, et notamment ses nombreuses balades au cœur de Locronan, ont contribué à développer chez elle un attrait grandissant pour les légendes celtiques et les créatures extraordinaires de l’héroic-fantasy.
Ayant toujours été d’une nature manuelle et créative, c’est à l’adolescence, vers 14-15 ans, que le dessin s’impose à elle. Elle commence à prendre des cours le mercredi aux Beaux-Arts, puis en option dans son lycée. Enfin, sur le conseil d’un de ses professeurs, elle s’inscrit après le baccalauréat à l’ESAG, école d’art graphique à Paris.
Les trois années passées dans cette école lui ont permis d’évoluer très vite dans l’apprentissage des principales techniques artistiques. C’est donc assez rapidement que Sandrine Gestin débute sa carrière d’illustratrice, dans des domaines aussi divers que la presse magazine (avec Tilt, Casus Belli, Dragon Magazine..., le jeu vidéo (réalisation d’une jaquette de jeu pour Ubi Soft), ou le jeu de rôle. Mais son désir de travailler dans les livres la pousse à démarcher les éditeurs : pari gagné en 1994 puisqu’elle rejoint le monde de l’édition en réalisant une couverture pour Denoël. D’autres couvertures de romans lui sont demandées, notamment par les éditions Mnemos et J’ai Lu, mais c’est la maison Grùnd qui lui offre sa première grande opportunité. Elle illustre en effet une collection de quatre livres d’aventure pour enfants, et est également l’auteur des textes de deux d’entre eux.
Au fur et à mesure des années, Sandrine Gestin affirme son style et sa technique. Alors que ses premières illustrations étaient réalisées à l’aquarelle, elle utilise aujourd’hui davantage la peinture à l’huile, ce qui coïncide avec son désir de s’affirmer de plus en plus comme peintre, plutôt qu’illustratrice.
Depuis 2006, aux éditions Au Bord des Continents, elle se laisse aller à son propre univers. Elle y signe et illustre actuellement deux nouveaux ouvrages, dans lesquels les lecteurs découvriront les pensées secrètes des fées (Rêveries de fées Tome 1 : 7 mai 2008 ; Rêveries de fées Tome 2 : 25 juin 2008).

NOUVELLE IMMERSION DANS L’ATELIER DE L’ILLUSTRATEUR JEAN-BAPTISTE MONGE 25 juin 2008 : sortie du deuxième tome de
Carnet de croquis, Archives de Féerie

L’été commence agréablement pour les amateurs de bandes dessinées et d’illustration puisque le 25 juin sort le deuxième tome de Carnet de croquis, Archives de Féerie de Jean-Baptiste Monge.
Jean-Baptiste Monge, spécialiste du Petit Peuple et de la Féerie, avait déjà publié en 2006 un premier carnet de croquis. Suite au succès de ce premier volume, l’illustrateur invite de nouveau ses lecteurs à découvrir les secrets de fabrication de ses personnages hauts en couleur. L’objectif de l’ouvrage : permettre aux lecteurs une sorte d’immersion dans son atelier en leur présentant ses travaux de recherche, ses essais de croquis, le tout agrémenté de commentaires et de réflexions... Les lecteurs déjà fidèles de Jean-Baptiste Monge ont pu reconnaître dans le premier tome les croquis préparatoires de ses précédents ouvrages : A la Recherche de Féerie, Baltimore et Redingote ou encore Halloween. Dans ce nouveau carnet, on reconnaîtra les croquis réalisés pour son ouvrage Celtic Faeries ; on découvrira également des travaux plus personnels réalisés par l’illustrateur pour son propre plaisir, tels que des recherches autour du monde de l’héroic fantasy.

Jean-Baptiste Monge

Brillant illustrateur du Petit Peuple et de la Féerie, Jean-Baptiste Monge a réussi à se faire une place dans l’univers du merveilleux en faisant rêver ses lecteurs livre après livre...
Depuis Halloween, son premier livre, paru en 1997 aux éditions Au Bord des Continents..., jusqu’à Celtic Faeries, sorti fin 2007, Jean-Baptiste Monge a fait du chemin et n’est pas prêt de s’arrêter... Il nous livre les secrets de fabrication de ses personnages, souvent attachants, parfois effrayants ou mis en scène avec humour dans son Carnet de Croquis dont le deuxième tome sera disponible en juin 2008.
Né le 11 juin 1971 à Nantes, Jean-Baptiste Monge se dirige vers la publicité quand, en 1989, il rencontre Erlé Ferronnière qui vient de terminer les Beaux-Arts.
Partageant la même passion du dessin, ils décident de monter un dossier d’illustrations qu’ils présentent aux éditeurs bretons. Jean-Baptiste Monge se nourrit alors des contes que sa mère lui lisait le soir avant de dormir, mais aussi de cinéma et de télévision. Curieux et motivé, il apprend les différentes techniques d’illustration sur le tas. Les deux compères essuient de nombreux refus jusqu’à la rencontre décisive de Patrick Jézéquel, en 1995, lors d’une exposition au salon du livre de Quimper. Ce dernier vient de monter sa maison d’édition, Avis de Tempête, qui deviendra par la suite Au Bord des Continents.... Il fait confiance aux deux illustrateurs qui signent, en 1997, leur premier beau livre illustré, intitulé Halloween, dans lequel ils présentent les personnages qui peuplent le monde merveilleux.
Deux ans après ce premier succès, Jean-Baptiste Monge réalise les illustrations d’un livre pour enfants, Baltimore et Redingote, en collaboration avec Pascal Moguérou. Dans les années 2000, il travaille à nouveau avec Erlé Ferronnière avec lequel il réalise À la Recherche de Féerie. Ce magnifique ouvrage, divisé en deux tomes, La Révélation et La Disparition, relate l’aventure de deux jeunes scientifiques qui se mettent à la recherche de preuves de l’existence du monde de féerie.
C’est en 2006 que Jean-Baptiste Monge se lance en solo pour le premier tome de son Carnet de Croquis - Archives de Féerie. Il est ensuite sollicité pour participer à l’élaboration d’un ouvrage collectif d’heroic fantasy aux éditions Daniel Maghen, L’Univers des Dragons, où son nom côtoie ceux des plus grands : John Howe, un des directeurs artistiques du Seigneur des Anneaux, Olivier Ledroit, illustrateur de Donjons & Dragons, Adrian Smith, un des auteurs de Warhammer, etc. Puis, en décembre 2007, sort Celtic Faeries, une œuvre sublime qui est accueillie chaleureusement par la critique... Et la belle aventure de Jean-Baptiste Monge ne risque pas de s’arrêter en si bon chemin car, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs, le spécialiste des créatures farfelues est un artiste prolifique !

----------

Présentation de la maison d’édition
Au Bord des Continents...

Au Bord des Continents est une maison d’édition spécialisée dans les beaux-livres portant sur des univers légendaires et féeriques s’adressant à la fois aux adultes et à la jeunesse.
En 1993, Patrick Jézéquel fonde Avis de tempête qui deviendra plus tard Au Bord des Continents. Il commence par éditer des séries de cartes postales et de posters présentant la culture bretonne. À cette époque, les légendes sont, malgré leur richesse, peu illustrées et peu accessibles au grand public. Pour concevoir ces séries de cartes, Patrick Jézéquel s’entoure d’illustrateurs très différents : Tramber, dessinateur pour l’Écho des savanes, Christophe Lazé qui travaille alors pour Pif et Pascal Moguérou avec qui il collabore toujours. Ces cartes postales deviennent vite populaires, probablement en raison de leur qualité graphique et picturale.

Le manoir de Kervaon, siège cTAu Bord des Continents...
Avis de Tempête devient ensuite une maison d’édition à part entière avec la publication du livre Korrigans et autres bugale an noz qui donne un visage à ces créatures fantastiques et raconte leurs histoires. Dès sa sortie, cet ouvrage connaît un grand succès qui entraîne la parution d’autres livres basés sur des univers féeriques ou des croyances populaires, tel que Carnet de route d’un chasseur de lutins ou Halloween : sorcières, lutins, fantômes et autres croquemitaines. Les ventes importantes de ces ouvrages éveillent l’intérêt de grands diffuseurs ; Au Bord des Continents est désormais diffusé dans toute la France et dans les pays francophones par Hachette.
Depuis sa création, la maison d’édition fait preuve d’exigence dans le choix de ses illustrateurs. Par ailleurs, si Au Bord des Continents travaille toujours avec ceux qui ont fait son succès - Pascal Moguérou mais aussi Erlé Ferronnière et Jean-Baptiste Monge - d’autres illustrateurs se sont joints à l’équipe : Yannick et Laurence Germain, auteurs de livres calligraphiés ; Elian Black’Mor et Séverine Pineaux qui s’attachent à développer leur univers autour des dragons... En parallèle avec ses activités d’éditeur, Au Bord des Continents a développé des séries de produits dérivés basés sur ses ouvrages. La maison d’édition propose donc, entre autres, des t-shirts, des marque-pages, des mugs et des cartes postales reprenant le travail des illustrateurs.
Parmi les nouveautés figurent Celtic Faeries de Jean-Baptiste Monge (bientôt édité aux USA par Simon &Schuster), le tome III de Sur la piste des dragons oubliés d’Elian Black’Mor et L’Heure des fées de Pascal Moguérou. La deuxième collaboration de Sandrine Gestin avec Au Bord des Continents est également paru : Carnet de croquis ou Lily et la clef des songes.
Paraîtront bientôt le nouveau livre de Jean-Baptiste Monge, Carnet de croquis, archives de féerie, tome II et le deuxième tome de Rêveries de fées par Sandrine Gestin.
Pour plus d’informations, consulter notre site Internet :

www.au-bord-des-continents.com