SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Une (faible) partie de la masse "cachée" de l’univers découverte

Article précédent :
Wimps au plateau d’Albion

Une (faible) partie de la masse "cachée" de l’univers découverte

Article suivant :
Arctique : Froid contre ozone


Près de 95% de notre univers serait composé de masse noire ou d’énergie noire dont nous ne savons pas grand chose. Reste 5% de masse dite ordinaire, celle qui compose les étoiles ou les planètes, dont on connaît mieux la nature mais dont la moitié est cachée. Fabrizio Nicastro et son équipe annoncent aujourd’hui dans la revue Nature avoir découvert la cachette de cette matière ordinaire.

Les modèles théoriques ont prédit l’existence de toiles de gaz très chauds de faible densité qui abriteraient la matière ordinaire qui n’a pas encore été détectée. Nicastro, du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, a profité d’un record d’activité de la galaxie Markarian 421 entre octobre 2002 et juillet 2003 pour étudier ses émissions de rayons-X avec l’observatoire spatial Chandra. C’est ainsi qu’il a détecté deux énormes nuages intergalactiques de gaz très chauds et diffus.

Nicastro et ses collègues ont pu mesurer la densité de baryons présents dans ces nuages, les baryons étant les particules formant cette matière ordinaire. En extrapolant la taille de ces nuages à l’ensemble de l’univers, les chercheurs obtiennent une quantité de baryons correspondant à la masse manquante.

Recueilli par Alain Pelosato

Source Sciences et Avenir




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com