SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Le méthane de Titan

Article précédent :
Incertitudes climatiques

Le méthane de Titan

Article suivant :
ESA et la conquête spatiale


Titan, la plus grande lune de Saturne, contient tous les ingrédients de la vie, mais les scientifiques qui analysent la moisson de données transmises par la sonde européenne Huygens ont exclu mercredi que le méthane très abondant sur l’astre provienne d’organismes vivants.

Les chercheurs continuent à étudier les données collectées par la sonde de l’Agence spatiale européenne (ESA) lors de sa descente dans l’atmosphère de Titan le 14 janvier. Ils cherchent ainsi des indices sur la formation de l’astre, qui pourraient peut-être apporter des réponses sur les origines de la vie sur Terre.

On sait déjà que le méthane est présent en abondance à la surface de Titan. Mais les scientifiques s’interrogent toujours sur son origine. "Il ne peut provenir d’organismes vivants", a précisé Jean-Pierre Lebreton, directeur de la mission Huygens à l’ESA, dans un entretien à l’Associated Press.

Les images de la surface prises par la sonde révèlent de profonds canaux et de grands réservoirs, qui sont le signe d’un écoulement de méthane liquide. Mais contrairement à l’eau dans l’atmosphère terrestre, qui se renouvelle continuellement, le méthane est détruit par les rayons ultraviolets. Les chercheurs estiment donc qu’une source doit exister à l’intérieur de l’astre.

Se basant sur les données transmises par Huygens, le planétologue Sushil Atreya, de l’université du Michigan aux Etats-Unis, estime qu’un processus hydro-géologique entre l’eau et la roche à l’intérieur de Titan pourrait produire le méthane.

Titan possède tous les ingrégients de la vie, notamment l’azote, le méthane et l’eau, mais ils ne sont pas associés dans les bonnes combinaisons, selon les scientifiques.

Recueilli par Alain Pelosato




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com