SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Ne serions nous qu’un tas d’octets ?


Article précédent :
Ariane 5 ECA prendra son envol en Janvier

Ne serions nous qu’un tas d’octets ?

Article suivant :
Huygens quitte Cassini pour Titan


Le philosophe Nick Bostrom accompagné de quelques dizaines de
physiciens, mathématiciens, philosophes, avance (sérieusement ou à titre
de jeu intellectuel, on ne sait ) la théorie suivant laquelle nous ne
serions qu’une vaste simulation informatique.
Il avance pour cela plusieurs arguments, l’un d’eux étant que le relatif
équilibre des lois de la Nature semble bien trop précaire et "parfait"
pour s’être créé seul et ne pas nécessiter de temps en temps un
recadrage.

Il part aussi du principe, que nous arriverons trés rapidement à
construire des simulations de la conscience et de l’intelligence
humaines. Qu’une fois que nous pourrons le faire, quelqu’un décidera
d’utiliser ces moyens pour créer des simulations d’humain, que les
moyens de créations et de réplications de ces simulations, il y en aura
rapidement de plus en plus, jusqu’à ce que rapidement il y ait plus
d’êtres simulés que d’êtres réels. A partir de cette hypothése, il pense
donc que la probabilité que nous soyons nous mêmes qu’une simulation est
trés élévée.

Flynn BigGeek




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com