SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No107
107
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Dossiers -  La Compagnie des Glaces par Serge Perraud -  Les principaux personnages -  Lien Rag

Article suivant :
Yeuse

"Lien Rag"


          

C’est le personnage, Le Héros en titre. Glaciologue de son état, il s’émeut brusquement du sort des populations dans la Compagnie. D’abord, celle du Peuple du Froid, ces Roux dont personne ne connaît l’origine, puis celles des villes dissidentes déportées et massacrées.
Il a servi dans une unité de combat pendant deux ans et a été démobilisé pour une blessure à la jambe : blessure dont, heureusement, il ne se ressentira pas dans le cours de ses aventures.

Les femmes ont une importance capitale dans sa vie et celle-ci sera conditionnée par elles. D’abord Floa Sadon, une des rares dont il ne tombe pas amoureux. Puis Yeuse qui sera sa préférée et pour qui il gardera un sentiment vivace, toujours prêt à se rallumer. L’approche des Roux lui fait rencontrer une jeune femme qui le charme au point de vouloir partager son existence et celle de sa tribu, avec toutes les difficultés inhérentes à la différence de température. Imaginez comment vivre des moments de grande passion physique quand sa partenaire ne se trouve bien que lorsqu’il fait moins vingt degrés, qu’à zéro degré elle suffoque... Toutefois, l’exploit se réalise car elle lui donne un fils appelé Jdrien.

C’est alors un personnage ordinaire comme les affectionne l’auteur, un anti-héros de plus dans une galerie déjà bien fournie. Toutefois, il prend, peu à peu une importance et une carrure qui en font presque un surhomme. Cette transformation, cette mutation presque, a pour cause l’activation d’un gêne qu’il porte en lui et qui lui vient de ses ancêtres ; activation sans doute réalisée inconsciemment par Yeuse. Mais avant que se révèle sa nature profonde, il agira longtemps comme le commun des héros.

C’est par lui que G.-J. Arnaud fait progresser l’action par la recherche du passé, la connaissance de la période pré-glaciaire, car elle est source de péripéties et ouvre de nombreuses pistes. Il finit par se retrouver dans le rôle du patriarche, avant de s’installer dans celui du sage.