SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Semiosis de Sue Burke

Article précédent :
The making of a masterpiece Stanley Kubrick’s 2001 : A Space Odyssey aux éditions Taschen

Semiosis de Sue Burke

Article suivant :
Mario Bava par Gérald Duchaussoy et Romain Vandestichele



SEMIOSIS
Sue Burke
Albin Michel Imaginaire
En librairie le 5 septembre 2019

"Une oeuvre contemporaine essentielle qui mêle, avec une finesse digne de Margaret Atwood, l’écosystème merveilleux d’Avataret l’énigme extraterrestre de Premier Contact." Stephen Baxter

Ils sont cinquante - des femmes, des hommes, de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d’un voyage interstellaire de cent soixante ans, s’établir sur une planète lointaine qu’ils ont baptisé Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l’argent, pour se rapprocher de« la nature ». Tout recommencer. Retrouver un équilibre définitivement perdu sur Terre. Construire une Utopie.
Mais avant même de fonder leur colonie, des drames mettent à mal leur idéal. A varie sur une capsule d’hibernation, accident d’une des navettes au moment de l’ atterrissage. Du matériel irremplaçable est détruit. Les morts s’accumulent.
La nature est par essence hostile et dangereuse ; celle de Pax, mystérieuse, ne fait pas exception à la règle.
Pour survivre, les colons vont devoir affronter ce qu’ils ne comprennent pas et comprendre ce qu’ ils affrontent.

L’AUTEURE
Sue Burke a été journaliste et éditrice pour de nombreux journaux et magazines. Longtemps installée à Madrid, elle a notamment traduit en anglais Prodigies d’ Angélica Gorodischer.
Semiosis est son premier roman.

Feuilletage

Bon... Je n’aime pas trop les références annoncées par Stephen Baxter : "Avatar" et "premier contact"... Tout cela me semble guimauve et un peu trop anticolonialiste... Mais doit-on faire confiance à Baxter qui est enrôlé ici dans la promotion de ce livre ? Je l’ai feuilleté et ce feuilletage en première approche m’a plu...

Alain Pelosato