SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Interviews -  Alain Chabat explorateur en Palombie (Marsupilami)


Interview de Alain Chabat explorateur en Palombie (Marsupilami)
Par Damien Dhondt

Dernier ajout : mercredi 28 mars 2012

"Alain Chabat explorateur en Palombie (Marsupilami) "


Après avoir dû travailler avec deux irréductibles Gaulois peut-on considérer qu’un tournage avec un marsupilami soit plus reposant ?

C’est toujours surprenant de tourner avec des animaux. C’est agréable et surprenant et cela l’est d’autant plus avec le Marsupilami. Cet animal est très vif. J’ai bénéficié d’une très bonne équipe de tournage et je m’étais entrainé en filmant un Debouzze.
Jamel et moi avions envie depuis "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" de retourner ensemble. Nous n’avions pas de scènes communes. En fait César et Numérobis se croisent une seconde à l’entrée du palais. Ce film nous a donc permis de faire un duo.

Il s’agit de la première apparition du Marsupilami sur grand écran. Comment s’est déroulée votre coopération avec cet acteur ?

Je trouve que c’est un personnage magique très drôle, très attendrissant, très libre, très indépendant. Milou et Rintintin sont des animaux qui comprennent tout :
- Milou va chercher le capitaine Haddock dis-lui de venir à 14h15 avec le plan du Karaboudjan et toutes les boîtes du crabe au pince d’Or ( il est superbalèse).
Pour Rintintin c’est pareil :
- Rintintin va chercher la cavalerie car les Indiens sont aux portes de Fort Knox.
- Wouaf !
Le Marsupilami lui fait ce qu’il veut. Il est vraiment indépendant. Parfois il peut obéir (s’il en a envie). Mais parfois il peut ne pas du tout obéir ou bien commencer à obéir et d’un seul coup totalement oublier sa mission pour faire complètement autre chose.
Malheureusement il ne sera pas à l’avant-première. On l’a laissé en Palombie. Il n’était pas question de l’arracher à son environnement. Le Marsupilami est malheureux en appartement. C’est un animal malheureux en ville.
Tous les membres de l’équipe (y compris le Marsupilami) sont aussi d’énormes bosseurs, que ce soit les gens de préparation, de tournage ou de post-prod. Ce sont de gros travailleurs, des gens qui connaissent leur boulot, qui sont très forts chacun dans leur partie et qui adorent rigoler.

Dans quelle région du monde s’est déroulé le tournage en extérieur ?

En Palombie : c’est vraiment le pays du Marsupilami (c’est Franquin qui l’a dit). Dans le film nous avons essayé au maximum de respecter les codes de l’esprit de Franquin. Aussi nous avons tourné au Mexique dans la région de Véra Cruz et en Palombie bien sur pour tous les décors extérieurs.

On remarque l’absence de Spirou et de Fantasio.

Il y a très longtemps après "Didier" et avant de tourner Astérix j’ai envisagé d’adapter deux albums "L’ombre du Z" et "Z comme Zorgblub". L’histoire incluait Spirou & Fantasio, Spip et le Comte de Champignac. Mais je me suis rendu compte que Franquin n’avait pas créé Spirou. C’est Rob-Vel (1) qui a créé Spirou et Spip. Puis Jijé a créé Fantasio. Franquin a fait ensuite la saison suivante avec Champignac et le Marsupilami. Quand il a arrêté Franquin a laissé tous les autres personnages à Dupuis. Mais il a toujours voulu garder le Marsupilami à part. Donc aujourd’hui pour des raisons de droit on ne peut plus mélanger le Marsupilami avec d’autres personnages. Les personnages du film sont des personnages originaux. Ce n’est plus l’adaptation d’un album. Le mélange ne peut plus se faire.

Envisagez-vous de réaliser d’autres adaptations d’album de bande-dessinée ?

Je pioche au hasard dans ma bibliothèque. Goscinny et Franquin sont des auteurs que j’adore et je suis heureux de voir leurs personnages portés à l’écran.
Prochainement vous pourrez me découvrir dans "L’Âge de glace n° 4" où j’interprète une mouette.

(1) alias Robert Veller, alias Booz


Retour au sommaire