SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  La fille d’un dignitaire évoluant dans le milieu des sports de combat ?


Article précédent :
Les Pirates rigolent !

La fille d’un dignitaire évoluant dans le milieu des sports de combat ?

Article suivant :
La roue du temps rééditée



Depuis quelque temps une activité sportive quelque peu violente se développe dans les bas-fonds de la planète Coruscant. il s’agit d’un sport de combat nommé MMA (Mixed Martial Arts).
L’une des vedettes montantes de ce sport se trouve être la combattante Amanda Lucas.
Il s’agit apparemment d’une humaine. Cependant nous n’avons pu nous empêcher de constater la ressemblance avec une Pantoran, en l’occurrence Che Amanwe Papanoida. Un maquillage permettrait de faire disparaître le teint bleuté d’une Pantoran, que rien dans ce cas-là ne distinguerait d’une humaine.
L’autre indice réside dans son nom "Amanda Lucas". Or le célèbre baron Papanoida a utilisé durant la Guerre des clones le pseudonyme de Georges Lucas.
Les holospectateurs se souviendront sans peine de l’enlèvement des deux filles du baron par des agents des Séparatistes. Le baron avait lui-même mené l’enquête. Les indices relevés sur les lieux de l’enlèvement consistaient en du sang d’un des kidnappeurs, en l’occurence un jeune chasseur de primes rhodien nommé Greedo. Il peut être étonnant que dans ces circonstances ce soit l’un des agresseurs qui soit amoché. Mais à cette occasion la jeune Che Amanwe Papanoida avait révélé une certaine aptitude à la violence et au combat rapproché. Ces talents se sont d’ailleurs manifestés à nouveau lorsque son père retrouva sa trace dans une obscure cantina de Mos Eisley sur la planète Tatooine.
En conclusion il est vraisemblable qu’à la différence de son père et de sa soeur Chi Papanoida Eekway la jeune Che Amanwe Papanoida a choisi d’affronter des adversaires moins dangereux que des politiciens retors ( et en utilisant des méthodes plus directes et percutantes).

Damien Dhondt