SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Alvin et les Chipmunks 3 (Alvin and the Chipmunks : Chipwrecked)


"Alvin et les Chipmunks 3 (Alvin and the Chipmunks : Chipwrecked)" de Mike Mitchell

 

Scénaristes : Jonathan Aibel & Glenn Berger.
Avec : Jason Lee, David Cross, Jenny Slate. .
Distribué par 20th Century Fox. .
121 mn. .
Sortie le 16 Juin 2010.

Note : 3/10.

Entendons nous bien : ceci est destiné aux moins de... Huit ans, ou aux parents de ces mêmes moins de huit ans. Après avoir fracassé le box-office mondial à deux reprises, les affreux petits rongeurs nord-américains doués de parole et spécialement pour chanter, sachant danser comme personne et collectionnant les pires bévues qui soient, sont donc de retour. Toujours encadrés par Jason Lee qui aurait tort de refuser le salaire qui va avec, et qui retrouve en plus dans cet épisode son vieil ennemi, Ian, le producteur de musique véreux, terreur de ces boules de poils que sont les Chipmunks. Lesquels partent donc en croisière avec leurs copines Chipmunk (soit les Chipmunkettes, comme me souffla ma voisine de sept ans, c’est toujours utile d’avoir une connaisseuse, laquelle enfonce le clou à la fin de la projection en vous demandant si on aura le film en « DVD ou en Blu-ray ? » ! DVD, faut pas pousser !...) et tout ça chaperonné par leur pote humain Dave. Bien entendu, Dave leur demande d’être sages, et le leader de la bande, Alvin, ouvre le bal des pires bêtises, ce qui fait hurler de rire la majorité des très jeunes spectateurs. Les autres sourient, c’est déjà ça. Et le pire arrive, tous les Chipmunks se trouvent entrainés hors du paquebot et finissent par échouer sur une île presque déserte. Car y réside une naufragée qui parle à des ballons qu’elle a personnifié (remember, vous adultes, « Seul au monde » avec Tom Hanks : on a donc droit à une parodie rien que pour nous, les grands !) et qui va donc aider ces nouveaux Robinsons à s’adapter. Mais en même temps, d’autres aventures attendent tous nos (petits) héros, qui vont les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire prendre conscience à certains humains qui les accompagnent de l’importance des sentiments et des relations entre les uns et les autres plutôt que de se focaliser sur des intérêts bassement matériels. .
Inutile de préciser que tout ceci est démontrer avec une finesse hippopotamesque, que les acteurs se disputent la palme du plus horripilant qui soit, que les effets spéciaux liés aux Chipmunks enchantent leurs très jeunes fans, que l’humour et les gags les ravissent, tout en constituant parfois un supplice pour le plus normal des adultes, que l’ensemble est mis en scène et écrit à la truelle et au mortier, bref que tout ceci est définitivement destiné en ultra priorité aux enfants. Et autant certains films répondant à cette catégorie respectent même leur innocence et leur émerveillement par des œuvres simplement magnifiques (« Happy Feet 2 » par exemple), autant d’autres ne s’embarrassent pas d’autant d’intelligence. Un peu comme ces comédies lourdingues dont sont friands certains adultes bien de chez nous (les « Camping 2 » ou autres « Coco » et compagnie...), donc après tout, même les enfants ont droit à des petits plaisirs coupables !

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire