SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Cinq semaines en ballon




"Cinq semaines en ballon "
de
Jules Verne

Editeur :
Le Livre de poche jeunesse
 

"Cinq semaines en ballon "
de Jules Verne



- Décidément un ballon n’a pas d’ennemis à craindre, dit Kennedy.
- Si fait répondit le docteur.
- Lesquels donc ?
- Les imprudents qu’il porte dans sa nacelle : ainsi mes amis de la vigilance partout, de la vigilance toujours.

1863 : le Docteur Samuel Fergusson élabore le projet de traverser l’Afrique d’Est en Ouest et ceci par la voie des airs. Son aérostat révolutionnaire doit lui permettre d’accomplir cet exploit.
C’est ainsi qu’accompagné de son ami le chasseur Dick Kennedy et de son domestique Joe (annonçant Passepartout) le gentleman philosophe et aventurier s’élance dans les airs.
La recherche de l’exploit apporte une succession de péripéties donnant une large place à l’aventure et à un exposé des connaissances sur ce continent qui, à l’époque est en partie inexplorée.
Le départ sur la côte Ouest se fait dans l’archipel de Zanzibar. Ceci donne l’occasion à Jules Verne de décrire le marché aux esclaves de Zanzibar. Tout comme la présentation des effets du commerce de l’opium dans « Le Tour du monde en quatre-vingt jours » Jules Verne communique au lecteur une information brute. Loin de la satire de Montesquieu ou de la dénonciation de Voltaire il rappelle à ses contemporains que l’esclavage existe toujours.
Poursuivant leur périple les aéronautes seront confrontés à des cannibales, mais aussi à des ennemis plus subtils. Ainsi une ingénieuse peuplade enverra vers eux des pigeons à la queue desquels ont été attachées des matières enflammées (et ceci alors que le ballon utilise de l’hydrogène !)
C’est en 1863 que Jules Verne fournit à l’éditeur Jules Hetzel le premier des Voyages Extraordinaires.
Cette année là le photographe Félix Nadar venait d’effectuer un vol périlleux à bord de son ballon « Le Géant ». Précisons que cet aventurier français avait autrefois effectué des opérations d’espionnage en Prusse. En effet il avait été recruté en 1848 par Jules Hetzel qui à l’époque exerçait la fonction de chef de cabinet du ministre des affaires étrangères Alphonse de Lamartine, preuve s’il en est que les artistes peuvent devenir de parfaits barbouzes.
Certains éléments de ce roman furent réutilisés par la suite. Ainsi lors de l’une de leur escale au sol le trio d’aventuriers découvre un gisement d’or. Pragmatique Joe persuade ses compagnons de remplacer le sable servant de lest au ballon par un chargement du même poids, mais plus onéreux. Hélas il faudra bien s’en débarrasser tôt ou tard si on veut faire élever le ballon. Au début de « L’île mystérieuse » les naufragés de l’air jetteront de la nacelle de leur ballon dix mille francs or.
Quant à Nadar Jules Verne nous contera ses aventures d’astronaute (rectification de spationaute français) lorsqu’il tentera d’atteindre la Lune sous le nom de Michel Ardan (anagramme de Nadar).
L’adaptation cinématographique d’Irwin Allen (« La Tour infernale ») se fera avec d’importantes modifications parmi les personnages, à la différence de celle du Mexicain René Cardona Jr (1975).
L’invention de Fergusson sera utilisée par la suite par un dénommé Peter Jairus Frigate. En effet dans « Le Monde du fleuve » décrit par l’écrivain de science-fiction Philip José Farmer (qui oh coïncidence porte les mêmes initiales que l’un de ses héros) certains choisirent la voie des airs pour explorer ce monde singulier. C’est ainsi qu’alors que Cyrano de Bergerac se lançait dans l’aventure en dirigeable Frigate se souvenant de ses lectures de l’œuvre de Jules Verne décidait de construire son propre ballon !

(1) cf. « Le Noir dessein. »

Damien Dhondt

Auteur : Jules Verne, Illustration de couverture : Manchu _ Cinq semaines en ballon (voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais) _ Edition Le Livre de poche jeunesse n°1080 _ août 2011 _ Réédition, poche, 448 pages _ 5,50 euros






Retour au sommaire