SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Colombiana


"Colombiana" de Olivier Megaton


Avec Zoe Saldana, Michael Vartan, Callum Blue, Cliff Curtis, Jordi Mollà....
Scénario de Luc Besson et Mark Kamen
Sortie en salles le 27 juillet 2011

Superbe tueuse... action à couper le souffle... soif d’une vengeance dévorant toute raison... « Colombiana » nous entraine sur des chemins d’où toute moralité a complètement disparu et où seul existe l’instinct de revanche mais, finalement, ça marche et c’est ça l’important.

L’histoire : Nous sommes en 1992 en Colombie... Cataleya 9 ans assiste, impuissante à l’assassinat de ses parents par les hommes de mains d’un baron de la drogue. En possession d’informations vitales confiée par son père, pourchassée par les meurtriers de sa famille, elle réussit (après une course folle dans les ruelles de Bogota) à se réfugier à l’Ambassade Américaine et, contre la remise des infos, obtient ainsi son passeport pour les USA !

Recueillie par son oncle (un gangster) aux Etats-Unis, elle décide immédiatement de devenir le meilleur tueur à gages qui n’ait jamais existé et de venger la mort de sa famille. Devenue une splendide jeune femme et un assassin accompli, elle entreprend donc, des années plus tard, de s’acquitter froidement et sans état d’âme de la mission qu’elle s’est fixée et signe alors ses meurtres d’une orchidée dessinée sur le torse de ses victimes...

Avis : Olivier Megaton signe ici un film où tout est spectaculaire... hors normes... fondamentalement violent... et d’où toute moralité est exclue ˗ mais tout est permis lorsqu’il s’agit d’une super héroïne dont les multiples talents permettent d’échapper à tous les dangers et dont les attaques sont complètement inattendues !

Les détracteurs de Luc Besson sont nombreux, pourtant chaque sortie d’un de ses films (qu’il y soit réalisateur ou producteur) est attendue avec impatience et curiosité par le public et les critiques. Nous le savons capable de faire bien... et même très bien (Taken) et parfois moins bien (Transporteur 3 ) alors que dire de Colombiana ? J’en ai aimé le scénario et il démarre dirons nous sur « les chapeaux de roues »... On ne perd aucune seconde et dès les premières images l’action est lancée... Pourtant, bien qu’il s’agisse d’un pur film d’action (typiquement Besson) et c’est là la surprise : Olivier Megaton et Luc Besson nous font toucher du doigt la part d’humanité cachée en chacun des protagonistes de ce drame... Bien que la violence soit fréquemment présente, nous la comprenons et les caractères ainsi exposés nous touchent. Les dialogues ici ne sont pas particulièrement sensationnels mais ils fonctionnent faisant parfaitement avancer l’histoire et, au fur et à mesure que se déroule l’intrigue, le spectateur est accroché et reste en haleine... bref on peut dire que la mécanique Europacorp. est fort bien huilée...

Les acteurs sont tous parfaitement choisis, ils sont crédibles et efficaces et, après sa prestation toute de bleue dans Avatar, nous sommes ravie de retrouver la filiforme Zoe Saldana en cette véritable « machine à tuer » et cette femme meurtrie et psychologiquement fragilisée, écartelée entre son besoin viscéral de vengeance et son désir de mener une vie presque normale : une pure héroïne « Bessonienne » tout comme l’était Nikita...
Conseil : Film d’action de l’été par excellence, laissez-vous donc entrainer par cette arme qu’est la vengeance... une arme à l’efficacité redoutable !

Andrée Cormier



Retour au sommaire