SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Le baiser de minuit




"Le baiser de minuit"
de
Lara Adrian

Editeur :
Milady
 

"Le baiser de minuit"
de Lara Adrian



Présentation de l’éditeur

À la suite d’un meurtre, Gabrielle Maxwell est projetée dans un monde où les vampires rôdent et se livrent une guerre fratricide. Lucan Thorne méprise la violence de ses congénères. Lui-même vampire, il a juré de protéger non seulement les siens, mais aussi l’humanité. Il ne peut courir le risque de se lier à une mortelle. Mais quand Gabrielle devient la cible de ses ennemis, il n a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne l’entraîner dans son univers.

Avis de Valérie

Voici une nouvelle série de romance paranormale, parue chez Milady, qui lorgne très fort sur sa série phare La confrérie de la dague noire, c’est à dire des lignées de vampires mâles et charismatiques devant protéger leur race. A force de loucher, le récit devient bancal, perdant au fur et à mesure son identité propre et innovante, et c’est bien dommage...

Lara Adrian possède un vrai talent de narration qui nous fait passer par dessus la plus part de ces erreurs, et au départ campe une ambiance bien plus urban fantasy que gothique qui nous fait penser par exemple au premier film Blade.

Notre héroïne est une jeune femme renfermée, artiste-photographe qui possède un caractère possédant une belle lumière. Lucan Thorne, plus simpliste se contente du minimum syndical, ce qui reste bien suffisant, mais ne le rend pas inoubliable.

Nous sommes donc dans une ambiance actuelle, beaucoup plus ’crédible’ que JR Ward, mais pour une raison que nous ignorons l’auteur d’un coup d’un seul trébuche et abandonne sa ligne directrice pour copier Ward et délayer toutes les pistes talentueuses que nous avions appréciées.

Nous sommes alors face à des incohérences, la construction psychologique des diverses personnes s’effondre, l’intrigue perd de son intérêt et devient beaucoup plus prévisible. Malgré ça, le récit se lit avec facilité et c’est pourquoi nous avons envie de donner sa chance à un jeune auteur qui cumule des bévues de jeunesse en voulant s’approprier un peu de l’écrasant succès de la meilleure du genre.

Si elle se reprend et s’attache à suivre son imagination fertile, elle pourrait devenir une grande de la romance paranormale, pourvu qu’elle prenne confiance en elle. Donc à suivre malgré un démarrage très moyen.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 512
Editeur : Milady
Collection : Bit lit
Sortie : 18 mars 2011
Prix : 8 €






Retour au sommaire