SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Mr Nice


"Mr Nice" de Bernard Rose

Présentation Officielle

À la fin des années 60, Howard Marks quitte son Pays de Galles natal pour la prestigieuse université d’Oxford, où il découvre les plaisirs des soirées psychédéliques.

Pour rendre service, il s’improvise passeur de marijuana. Il y prend goût. S’appuyant sur ses amitiés dans les services secrets et avec un chef de l’IRA, il développe un réseau de transport de cannabis entre le Pakistan et Londres. Il se retrouve bientôt à la tête du plus grand trafic de marijuana d’Europe.

Howard Marks se fait alors appeler MR. NICE : un contrebandier non violent et plein d’humour, qui deviendra une figure de la contre-culture britannique.

Avis de Valérie

Mr Nice est la biopic d’un monument de la pop culture britannique. Dealer de haschich pour l’ensemble de la Grande-Bretagne, mais également à un certain niveau pour la côte Ouest américaine, le personnage est bien plus qu’un bandit sympathique.

Alors qu’il vient t’intégrer Oxford pour y effectuer de brillantes études, Howard Marks découvre la drogue dite douce, le haschich, par le biais d’un importateur et revendeur de petite envergure avec lequel il devient proche.

Parce qu’il est un bon ami et qu’il est loyal, il se porte au secours de son initiateur et se retrouve à écouler la marchandise qu’il a fait sortir pour lui d’Allemagne. Lorsqu’il va payer la dette au grossiste pakistanais, il accepte de reprendre le marché à son compte et se débrouille pour trouver un autre point de chute que le continent, puisque la police allemande est sur le qui-vive. Il entre en contact avec un chef de l’IRA, et les deux minorités britanniques s’accordent pour mêler trafics de drogue et d’armes, avec comme nouveau terrain atterrissage : l’Irlande et ses combines.

Nous allons suivre la vie de ce Gallois qui incarne si bien le flegme britannique, mais aussi celle de l’iconoclaste fou, violent mais étonnement sympathique Irlandais, Jim McCann, qui doit cacher aux membres de l’armée révolutionnaire irlandaise qu’il importe de la drogue et des films pornos, car nous sommes toujours dans un pays où la censure sur ces sujets est particulièrement virulente, même au sein d’une association terroriste.

Outre une histoire rocambolesque, marrante et attachante, une reconstitution historique hallucinante (pour certaines scènes, le réalisateur a choisi d’incruster les personnages sur des images d’archives ce qui offre à la pellicule un cachet unique), ce film se distingue particulièrement par l’excellence du jeu des acteurs avec en tête Rhys Ifans et David Thewlis. Ils sont chacun dans leur registre totalement époustouflants. Le spectateur, rapidement, ne différencie plus les acteurs des personnages.

Chloë Sevigny, Elsa Pataky et Crispin Glover sont également au meilleur de leur forme, ce dernier se payant le luxe, une fois de plus, de changer de registre et être méconnaissable.

Le spectateur rit, apprend, plonge dans une ambiance unique, dont le scénario est basé sur le roman que le Sieur Marks a lui même écrit (editeur : Mama). Nous comprenons facilement pourquoi lorsqu’il a volé l’identité d’un quidam pour pouvoir continuer ses affaires illicites, il a choisi celui d’un certain Donald Nice...

Brillant !

Fiche Technique

Sortie : 13 avril 2011

Avec Rhys Ifans, Chloë Sevigny, David Thewlis, plus

Genre : comédie dramatique

Durée : 121 minutes

Distributeur : UFO Distribution

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs



Retour au sommaire