SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Deux Frères


"Deux Frères" de Jean Jacques Annaud

 

(TWO BROTHERS)

16 ans après le succès de ’L’OURS", Jean-Jacques Annaud nous délivre un magnifique métrage où les animaux - ici ce sont 2 tigres Kumal et Sangha - en sont les stars incontestées : Ils sont d’ailleurs les premiers à être nommés au générique de début ....

L’histoire commence dans les années 30’ au cœur de la jungle du sud-est asiatique, dans les ruines d’un temple bouddhiste abandonné : Nous assistons à la naissance de deux splendides bébés tigres Kumal et Sangha.

Ils grandissent sous l’œil vigilant et attendrie de leur maman "la Tigresse" et sous la protection attentive de leur père "Le Grand Tigre". L’un de nos bébés est téméraire et l’autre un peu timide mais que de jeux, ballades et découvertes en perspective dans ce territoire ignoré des hommes et dont ils sont les rois !!!

Les choses vont se gâter et leur Univers va basculer avec l’apparition dans leur sanctuaire d’Aidan McRory (Guy Pearce) : aventurier, chasseur de fauves, écrivain et... à ses heures.... Voleur de statues sacrées !!! Contraint de tuer "le Grand Tigre", il va découvrir Kumal et l’emmener avec lui tandis que Sangha, sous la protection de sa mère "La Tigresse" réussit à s’échapper... En essayant de sauver ses deux petits elle finira, hélas, par les perdre car ils seront tous les deux capturés....

Désormais séparés, Kumal échoue dans un cirque où il est affreusement maltraité et psychologiquement brisé afin d’en faire "un tigre assoiffé de sang", tandis que Sangha, adopté par Raoul le fils de l’Administrateur d’Indochine finira dans l’une des cages de la famille royale.

Finalement, après des années de captivité, Kumal et Sangha finiront par avoir la chance d’être réunis mais tout d’abord il doivent s’affronter dans une arène au cours d’un combat à mort.... Se souvenant de leur enfance, ils s’échappent et avec l’aide d’Aidan et de Raoul, retournent dans leur "Royaume" où ils retrouveront leur maman....

Ce film vibrant est peut-on dire un film d’enfants pour adultes ou à votre choix un film d’adultes pour enfants avec des scènes qui vous feront littéralement fondre de tendresse pour ces 2 adorables félins mais aussi avec des scènes si dures que vous penserez : Je veux rentrer chez moi !! : Absolument rien à voir avec la "guimauve" que parfois nous sert Disney... et je ne pense pas que "Deux Frères" soit pour les très, très jeunes enfants... C’est un film qui vous emmène dans un autre temps et à une autre place, une place au cœur de la foret tropicale au milieu d’anciens temples abandonnés, là où les tigres jouent en liberté... mais où la violence amenée par l’homme finit par les rattraper.

Produit, écrit et dirigé par Jean-Jacques Annaud, son amour pour les animaux apparaît à travers chaque séquences mettant en scènes nos 2 jumeaux. Ils sont les stars naturelles de ce film et l’histoire est racontée à travers leurs yeux et leurs actions... Il y a peu de dialogues et lorsque la camera focuse sur les humains nous perdons l’intérêt et n’avons qu’une seule hâte : retrouver "nos bébés". Rien que la scène où nos deux tigres au milieu de l’arène, se rappellent soudain de leur enfance et de leurs jeux vaut à elle seule le déplacement, c’est si beau, c’est si bien fait que vous fondez littéralement !!

Jean-Jacques Annaud a su s’entourer d’une pléiade d’acteurs confirmés dont le professionnalisme et le talent se sont plus à démontrer.

Dans le rôle pivot "d’Aidan", Guy Pearce (Mémento, la machine à explorer le temps, Le comte de Monte Christo)... est le seul important caractère humain : il est celui par qui toute cette catastrophe arrive mais il est aussi celui qui est certainement le seul a comprendre le point de vue de Kumal et Sangha : nous ressentons sa sensibilité et aussi et surtout son sentiment de culpabilité.

N’oublions pas également : Jean Claude Dreyfus (Delicatessen, la cité des enfants perdus...), Philippine Leroy-Beaulieu (3 hommes et un couffin, les possédés, Jeanne et le Loup...), Stephanie Lagarde (Blind date, Forever Mozart...), Freddie Highmore (The Mist of Avalon, Happy Birthday Shakespeare...), Oanh Nguyen (Top Chronos...)

Et nos deux super stars que sont les deux tigres :

Kumal, le plus autoritaire et courageux des 2 frères. Il est le Dominant. Après avoir été capturé il se retrouve dans le cirque Zerbino, où il montre trop d’esprit d’indépendance pour convenir au mauvais entraîneur qu’est Saladin qui le battra jusqu’à se qu’il se soumette.... Il perd alors tout désir de vivre jusqu’à ce qu’il retrouve son frère Sangha et qu’il s’échappe ensemble...

Sangha, le plus timide des deux : il a commencé sa vie en étant le dominé mais il devient un tigre hyper agressif, un tigre de combat - Le dressage dont il fait l’objet tourne aisément sa peur en agression... jusqu’à ce qu’il se retrouve face à son frère et le reconnaisse.....

Tourné en Thaïlande et au Cambodge dans des décors naturels somptueux, là où fut d’ailleurs filmé le premier "Tomb Raider", tout est véridique : pas de carton pâte, pas de bois, juste une phénoménale photographie naturelle et l’on se rend très vite compte, oh combien ces lieux sont sacrés et regorgent d’histoire et d’âme. Signalons que techniquement "Deux Frères" est le premier métrage de Jean-Jacques Annaud à avoir été filmé en "Digital Vidéo Format" ce qui permet de tourner pendant 50 minutes d’affilée alors que le 35mm n’autorise seulement que 12 mn et d’éliminer les projecteurs. De ce fait, pas besoin de retouches et nous découvrons ces lieux tels que nous les verrions si nous étions sur place pour les visiter.

De plus le transfert pellicule et un étalonnage méticuleux ont permis de rendre à la pellicule finale un somptueux aspect "Technicolor" ! Ce n’est pas le résultat techniquement exécrable qu’avait, auparavant, obtenu George Lucas sur les deux derniers "Star Wars où l’on sentait l’omniprésence de la vidéo et où tout l’aspect de la magie de la pellicule disparaissait en comparaison des 3 premiers volets de la célèbre saga..... Ici les couleurs du métrage sont splendides et dans les gros plans vous pouvez facilement imaginer Annaud et tout son staff attendant durant des heures - alors que la camera tourne - le bon mouvement ou la bonne expression... "Lorsque vous tournez avec des animaux, c’est toujours imprévisible" a-t-il dit ....et bien là nous sommes les témoins de "la magie Jean-Jacques Annaud".

La musique sied parfaitement au métrage et la bande son recrée à merveille - et ce dès le premier plan - tous les bruits de la jungle, de la mouche au singe en passant par les rivières, la jungle est belle et bien présente comme si l’on y était (Et sans piqûres de moustiques). Vous vous retrouvez donc en pleine jungle et on se sentirait presque quelque peu au paradis !! Signalons la scène de l’arène ou Annaud nous plonge véritablement au coeur de l’action, du point de vue de ces somptueux félins. Une réussite sonore totale alliant créativité, crédibilité et réalisme.

Quant à Thierry Le Portier et Randy Miller qui ont entraîné et dirigé les 30 tigres qui ont été nécessaires pour le tournage croyez moi ça n’a pas dû être facile et nous ne pouvons qu’admirer le résultat : pas une anicroche, personne n’a été blessé et pour des raison de sécurité... pour une fois les hommes étaient en cage et les tigres à leur juste place, en liberté......

Le film se termine avec un rappel dont nous avons effectivement grand besoin : Le plus grand ennemi du tigre c’est l’homme et ces magnifique créatures reconnues à travers le Monde pour leur incomparable beauté, sont en grand danger d’extinction ! - Au début du Siècle 100.000 vivaient en liberté, seulement 5.000 d’entre elles vivent encore libres actuellement. A ce rythme, ce splendide animal aura completement disparu dans quelques années et nos enfants et petits enfants ne le découvriront plus que sur les livres d’images - Quelle pitié !!

Peut-être serait-il temps que l’homme prenne enfin conscience qu’en détruisant tout son environnement il devient l’artisan de sa propre destruction et est le plus terrible prédateur qui existe au Monde.

Ensemble et avec l’aide du WWF qui s’est mobilisé dans ce but, essayons d’assurer la survie du dernier "Seigneur de la Jungle" afin de laisser à nos enfants une planète où les tigres continueront de rugir en liberté !!

Andrée Cormier



Retour au sommaire