SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Destination cerveau




"Destination cerveau "
de
Isaac Asimov

Editeur :
Pocket
 

"Destination cerveau "
de Isaac Asimov



Il se retrouva seul et impuissant... simple objet de la taille d’un atome dans une cellule cérébrale. L’unique et faible lien qui le rattachait à la vie, à la réalité _ le vaisseau _ avait disparu pour toujours.

Scientifique américain Albert Morrison a été "invité" en Union Soviétique pour participer à une expérience de miniaturisation.
Il s’agit de miniaturiser un sous-marin et son équipage (dont Morrison) à une taille microscopique et de l’injecter dans un corps humain. Le but consiste à capter les pensées d’un scientifique soviétique dans le coma. Mais comment est-il tombé dans le coma ? Mais suite à un incident de miniaturisation... Et c’est le départ pour un périple hasardeux à bord d’un sous-marin qui ne peut aller dans une autre direction (l’avant). Pour les sorties à l’extérieur du véhicule ont été prévues des combinaisons de plongée spéciales... qui n’ont pas vraiment été testées.
À l’origine se trouve le film "Le Voyage fantastique" (1) réalisé en 1966 par Richard Fleischer d’après une histoire de Otto Klement & Jay Lewis Bixby. La novellisation d’Isaac Asimov parut avant le film suite aux retards de ce dernier. Déçu par le film, Isaac Asimov a insisté sur l’incohérence du sous-marin abandonné : "J’ai dû faire remarquer qu’ingéré ou pas, il restait composé d’atomes miniaturisés qui retrouveraient leur dimensions normales et désintégreraient l’homme à l’intérieur duquel il se trouverait".
Aussi avec ce roman il réalise non pas une suite mais une nouvelle version se déroulant au début du XXI° siècle où l’Union Soviétique existe toujours (le roman date de 1987)
On remarquera que chaque chapitre débute par une citation du père d’un des protagonistes soviétiques. Il s’agit de remarques pleines de bon sens. Ainsi la maxime "Si demander poliment ne sert à rien, servez-vous." se trouve en tête du chapitre intitulé "L’Enlèvement".
L’explication de cet hommage paternel se trouve dans la biographie de l’auteur "Moi, Asimov" où Isaac Asimov relate sa relation avec John Wood Campbell : "il me rappelait mon père ; j’étais prêt à l’écouter pérorer indéfiniment."

(1) film nominé au prix Hugo de science-fiction

Damien Dhondt

Isaac Asimov _ Destination cerveau (Fantastic voyage II : destination Brain) _ Traduction : Monique Lebailly _ Pocket n°5381 _ mai 2005 _ Réédition, poche, 480 pages _ 7,30 euros






Retour au sommaire