SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Raiponce


"Raiponce" de Byron Howard et Nathan Greno

Présentation Officielle

Lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle et téméraire jeune fille à l’impressionnante chevelure de 20 mètres de long, gardée prisonnière par Mère Gothel. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années.

Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand... C’est le début d’une aventure délirante bourrée d’action, d’humour et d’émotion, au cours de laquelle l’improbable duo va rencontrer un cheval super-flic, un caméléon à l’instinct de protection surdéveloppé, et une drôle de bande de malfaiteurs.

Avis de Valérie

Rien ne nous prépare à la qualité du film d’animation que nous découvrons, ni les bande-annonces, ni le buzz, ni le nom du studio (Disney)... A vrai dire, on ne se rappelle d’aucune autre création Disney qui pourrait égaler celle-ci tant Raiponce séduit, enchante et charme le spectateur.

Le conte de Raiponce (souvent plus connu sous le titre Rapuzel) est l’un de ceux rapporter par les frères Grimm. Il s’agit d’un classique prince charmant, sorcière et belle jeune fille prisonnière avec comme particularité la chevelure de la damoiselle longue et blonde et son prénom, Raiponce, venant d’une sorte de petite campanule que la mère biologique avait mangée en quantité pendant la gestation. A partir de là, les scénaristes ont brodé une bien jolie histoire, totalement en adéquation avec le récit d’antan, mais également moderne et passionnant, qui fait la part belle au rire et à l’émotion.

Les dessins sont extrêmement charmants et colorés, mais ils ont surtout la particularité d’être animés d’une manière si fluide que s’il n’y avait pas le visage stylisé des personnages (des grands yeux, une tête plus importante que normal), le spectateur aurait souvent l’impression d’être face à un film comprenant des acteurs vivants.

Même traitement pour la 3D, dont la profusion actuelle dans les films pousse à se demander de son utilité derrière le phénomène de mode. Ici elle est époustouflante et fait partie intégrante de la trame. Les personnages sont tous beaux (ou moches si l’on parle des brigands) et l’animation des mimiques du visages fait passer un panel d’émotions très large.

Pour finir, parlons du scénario. Il est très élaboré, pas simpliste et même si on se doute que l’on verra une fin heureuse, les auteurs nous font se pencher sur la psychologie des personnages sans que cela soit trop voyant. Raiponce est sous l’entière domination d’une femme narcissique qui la manipule émotionnellement, notamment en l’isolant totalement. Mais l’intérêt ne porte pas seulement sur la jolie blonde. Que ce soit Max, le cheval, Pascal, le caméléon, la vieille femme, les parents de Raiponce, le voleur joli coeur, les brigands qui ont un rêve, tous, sont dotés d’une âme et rendent la pellicule vivante, vraiment !

Que petits et grands se rendent dans les salles obscures pour profiter d’une très jolie histoire fantastique, surtout si vous pouvez vous rendre au Grand Rex à Paris où la Féérie des eaux précède le long métrage offrant un spectacle laissant longtemps des étincelles dans les yeux !

Fiche Technique

Sortie : 1 décembre 2010

Avec Mandy Moore, Zachary Levi, Donna Murphy, ou Romain Duris, Maeva Méline et Isabelle Adjani.

Titre original : Tangled

Genre : fantastique

Durée : 101 minutes

Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures



Retour au sommaire