SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Moi moche et méchant


"Moi moche et méchant " de Pierre Coffin, Chris Renaud

 

Un nouveau film d’animation, produit presque dans son intégralité en France, avec pour la voix française notre Gad Elmaleh national. Qu’en est il donc de cette production qui a tout de même l’air bien délirante ?

HISTOIRE

Voici donc un film qui, dès le générique, nous plonge dans un délire visuel et narratif sans précédent. Pensez à vos mouchoirs car vous allez pleurer de rire. L’animation est excellente et c’est surtout une succession de gags les uns plus fous que les autres qui vont emporter le spectateur. D’ailleurs tout le monde va en prendre pour son grade : Que ce soit au niveau de notre crise économique que pour certains gags purement visuels (le pistolet à poissons... je n’en dirai as plus)

La mise en scène, somme toute classique, est redoutablement efficace et se permet parfois des scènes « pur Tex Avery » où il semble que le seul mot d‘ordre soit : Délire.

Maintenant l’atout et attrait principal de ce « moi moche et méchant » provient du design des petites créatures, les « mignons » qui dès leur apparition sont si drôles et si attachantes qu’elles emporteraient l’adhésion du plus difficile des spectateurs. Leur design et leur simplicité sont tout simplement ultra ingénieux et on « craque » tellement ils sont drôles touchants et capables de certaines scènes bourrées de tendresse.

S’ajoute à cela un casting aux personnages normaux composé de trois adorables fillettes et l’on suit leurs aventures avec délice.

Quand à la version « 3D » elle réserve de superbes surprises avec une utilisation optimale et de ce point de vue le spectacle est total

Si vous recherchez une pure détente, voulez rire de bon cœur et si le mot « un bon délire » est ce que vous recherchez et bien arrêtez-vous là, « Moi moche et méchant » est un taillé sur mesure.
4/5

Marc Sessego / Andrée Cormier



Retour au sommaire