SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Donnant Donnant


"Donnant Donnant" de Isabelle Mergault (2010)

Présentation officielle

Condamné pour un crime qui n’était, selon lui, qu’un accident, Constant réussit à s’évader de la prison où il purge sa peine... Après une fuite aveugle, livré à tous les hasards, Constant finit par échouer dans un coin perdu, près des berges désertes d’un canal.... Se cachant sur une péniche à l’abandon, Constant tente de reprendre son souffle, accalmie de courte durée...

Dès l’aube, Sylvia une pétillante jeune femme qui a reconnu l’homme traqué, lui propose un implacable marché : assassiner (puisqu’elle le pense être un tueur professionnel) Jeanne, sa mère adoptive sinon elle le dénonce à la police ! Piégé, Constant ne peut qu’accepter cette périlleuse " mission ". Mais bien loin de tuer Jeanne, Constant la sauve d’un suicide annoncé.

Dès lors un piège plus redoutable encore que celui de la prison se referme sur Constant : celui des sentiments, celui des passions trop longtemps assoupies...Comment Constant va t’il pouvoir se défaire d’une Jeanne tombée folle amoureuse de lui alors qu’il est sous le charme de celle qui le menace ?

Avis de Valérie

La troisième réalisation de Isabelle Mergault reprend la recette qui lui avait tant réussie lors de son premier film, Je vous trouve très beau, c’est à dire les Français moyens, mais possédant des sentiments subtils qui transcendent leur état et touchent profondément le spectateur.

Malgré un sentiment poussé d’opportunisme qu’elle utilise comme pour conjurer le mauvais sort (province peu glorieuse, personnages hauts en couleur, et Medeea Marinescu !), Isabelle Mergault arrive à recréer cette magie qui l’avait faite remarquer.

La très bonne surprise est la réussite de sa direction d’acteurs : Sabine Azema n’a jamais été aussi bonne en "vieille peau" qui rajeunit par amour, et Daniel Auteuil est entré dans son rôle avec un talent sûr. Il incarne un homme qui a subi un AVC qui l’a laissé avec une dysphasie récurrente, et il est truculent en fuyard au grand cœur, incapable de se faire comprendre. On mettra un bémol quant à Medeea qui semble parfois incontrôlable. Mais qui résisterait à son regard si empli d’émotion ? Personne, visiblement.

En tout cas pas nous ! Car malgré plusieurs moments où nous sentons un manque de maîtrise, avec notamment un happy end trop prévisible, l’histoire qui nous est présentée nous charme. La réalisatrice avait envie de montrer qu’un petit grain de sable peut gêner une machinerie, ou bien la relancer et insufflant la vie, l’espoir et... l’amour !

Voilà un film français qui vaut le déplacement.

Fiche Technique

Sortie : 6 octobre 2010

Avec Daniel Auteuil, Sabine Azéma, Medeea Marinescu, etc.

Genre : comédie

Durée : 100 minutes

Distributeur : Gaumont Distribution



Retour au sommaire