SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No116
110
9
 
a
o
û
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 16 000 articles
  Sommaire - DVD -  G - L -  Le Choc des Titans (Clash of The Titans) - Edition Blu-ray (France)
LIVRES-SF-FANTASTIQUE
Voir 89 livres sur le cinéma, romans, études, histoire, sociologie...
"Le Choc des Titans (Clash of The Titans) - Edition Blu-ray (France) "
de Deesmond Davis
 

Avec Harry Hamlin, Burgess Meredith, Ursula Andress, Claire Bloom, Laurence Olivier, Judi Bowker.
Warner Home Vidéo

Par quoi commencer... Déjà, dès que vous mettez ce Blu-ray dans votre lecteur, vous aurez droit à des images en avant-première du remake signé Louis Leterrier (en plus d’un petit book inclus dans le boîtier) et force est de reconnaitre que ça donne fichtrement envie. Donc, après, vous découvrez l’ancienne version, cheap au possible, déjà pas terrible à l’époque (1981), servie par une image simplement laide pour un tel support au point de faire passer la copie du déjà pas très bien servi « Gremlins » pour une référence dans le Blu-ray ! Et s’il n’y avait pas les créatures de Ray Harryhausen, loin d’être en plus parmi les meilleurs travaux de ce grand monsieur du Septième Art, hé bien, je dois reconnaitre que j’aurais eu du mal à aller jusqu’au bout...
Il y a de cela très longtemps, en des temps antiques, quand régnait la magie et le pouvoir des Dieux de l’Olympe, Persée (Harry Hamlin, pas possible, quand il court sur la plage, cheveux au vent, son pagne hellénistique comme seul habit, on se croirait dans une mauvaise publicité Calvin Klein !) fils mortel de Zeus, va affronter les Dieux, et surtout Hades, responsable de la mort des siens. Amoureux de la belle (Judi Bowker, nostalgie quand tu nous tiens, c’était l’héroïne de la série « Prince Noir » ou « Black beauty »... Un look très british...) Andromeda, Persée affrontera avec courage toutes les épreuves que les Dieux sèment sur sa route jusqu’à l’affrontement final avec le monstre des mers, le terrible Kraken.
Ouais, bon, alors déjà, malgré la présence de Ray Harryhausen derrière les effets spéciaux, le film est donc difficilement supportable aujourd’hui. Non pas simplement à cause du remake, car il l’est même complètement vis-à-vis de films plus vieux ayant Ray Harryhausen aux effets spéciaux. Et autant il y a de la magie et de l’émerveillement devant « Jason et les argonautes » ou « Le 7ème voyage de Sinbad », autant ici, il est difficile de ressentir quoi que ce soit d’aussi fort. Même Harryhausen ne porta guère le film dans son cœur, il est vrai torpillé par la mise en scène de Desmond Davis, cinéaste britannique plus doué dans le théâtre filmé que dans le grand spectacle hollywoodien, et certains choix artistiques (Harry Hamlin...). Top du top, le pire de cette version vient de l’apport d’une chouette robotisée simplement hideuse et qui parallèlement résume à elle seule l’échec total de ce film, et ce malgré quelques points intéressants (Persée étant le pion d’une lutte entre les Dieux, par exemple). Reste à sauver les séquences avec le scorpion géant, la Gorgone, le Kraken, et c’est tout. Même avec la meilleure volonté du monde, difficile d’apprécier cet énorme échec artistique qui ne se bonifie nullement avec le temps, bien au contraire. Pour son édition Blu-ray, on a donc droit à une image granuleuse à souhait, digne d’une excellente VHS ! Mais pour un Blu-ray, c’est un visuel à rendre malade tout lecteur ou PS3 ! Logiquement, difficile alors d’apprécier un son même revu en 2.0... Quant aux bonus, une dizaine de minutes avec Ray Harryhausen que complète une étude sur les monstres et autres créatures du film. Aux USA, ils ont eu droit au moins à un bel écrin avec un livret-boitier (comme cela fut le cas de temps en temps en France comme avec « La ligne verte »), ici il n’en est rien. Du coup, c’est simple : à réserver aux fans purs et durs de Ray Harryhausen, avant même d’être un fan du Blu-ray !

Note film : 3/10
Blu-ray : copie médiocre, format d’origine 1.85, image 16/9ème comp. 4/3 - Bonus (vostf) : 6/10 : entretien avec Ray Harryhausen - Galerie des mythes et des monstres commentées par Ray Harryhausen.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire