SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  La lignée (The Strain)




"La lignée (The Strain) "
de
Guillermo del Toro et Chuck Hogan

Editeur :
Presses de la cité
 

"La lignée (The Strain) "
de Guillermo del Toro et Chuck Hogan



Le premier tome de la trilogie sur les vampires signée par le réalisateur de Blade 2

Synopsis :
Un avion en provenance de Berlin atterrie à l’aéroport JFK de New York et plongé dans le noir, il ne donne plus signe de vie. Alerter par cet événement hors du commun le .. . des épidémiologistes sont dépêchés sur les lieux, ils découvrent avec horreur que tout les passagers sauf quatre sont morts, victimes d’un mal inconnue.
Soudainement les rescapés sont pris d’étranges symptômes et le corps des morts disparaît. Les vampires sont présents parmi nous...

Envoûtant. Ceux qui sont passionnés par le mythe du vampire et son évolution seront captivés par ce livre qui reprend des thèmes clefs. Sans vraiment innover Guillermo del Toro nous montre le vampire sous un aspect que peu de gens connaissent, oubliez le bel Apollon qui envoûte par son charme. Del Toro revienT à l’origine du mythe dans l’aspect des vampires qui apparaissent sous les traits de créatures hideuses car c’est l’une des premières incarnations du suceur de sang avant qu’on lui donne un aspect romantique. Dans les teasers pour la sortie du livre que vous pouvez découvrir sur le site officiel ou dans les descriptions du livre vous retrouvez l’esthétique du vampire présente dans Blade 2 avec de même l’idée d’un virus mortel. Mais dans le roman, il s’agit d’un virus parasitaire qui s’approprie le corps de son hôte et le remodèle selon ses besoins.
Le vampirisme est ici montré comme une épidémie, un virus ce n’est pas n’ont plus une nouveauté car depuis longtemps cela est vu comme une maladie qui se propage et les vampires ont toujours désiré se multiplier. Guillermo del Toro dans un livre très visuel, qui invite à penser au cinéma nous montre l’expansion de cette épidémie virulente de l’intérieur, on s’intéresse aux rescapés en voyant l’évolution de leur mal et à leur famille de même qu’à la résistance qui s’organise face à ce phénomène. Les personnages sont attachants, et l’intrigue pleine de rebondissement malgré quelques petites longueurs.
Les armes que l’on rencontre pour lutter contre ce mal sont ingénieuses (pistolets à clou transformés qui envoient des projectiles en argent, .. .), on retrouve encore un écho à Blade 2 réalisé par Del Toro dans l’emploi d’une sorte de bombe qui projette un rayonnement incandescent pour tuer tous les vampires à proximité. Dans le livre, elle est employée dans les égouts.
On retrouve de même une figure de vieux professeur expert en vampire qui traque sans répi le Maître pour se venger de sa précédente rencontre qui n’est pas sans rappeler le professeur Van Helsing chez Bram Stocker.
L’épidémie se propage parmi nous et seules quelques personnes sont prêtes à l’affronter face à un monde peuplé de vampires.
Ce premier opus nous laisse en haleine et nous donne envie de lire avec impatience le prochain tome.

Christelle Haider

Une autre chronique signée "Alain Pelosato" sera publiée dans le sfmag No 66 en vente en kiosques du 15 décembre au 15 février 2009. Ensuite ce numéro sera disponible en PDF sur ce site.






Retour au sommaire