SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Star Trek L’envers du miroir




"Star Trek L’envers du miroir "
de
Diane Duane

Editeur :
Presses de la cité
 

"Star Trek L’envers du miroir "
de Diane Duane



- Agrandissement, ordonna Picard.
Le point devint une silhouette élancée.
C’était l’Enterprise, mais pas le sien. Sa couleur gris foncé rappelait celle des armes d’antan. La forme du navire était identique dans les grandes lignes : la soucoupe, les nacelles et le module de bataille. Mais ce dernier semblait plus grand, et les nacelles étaient plus effilées.
Ce vaisseau avait l’air cruel et intimidant. Les lettres ISS 1701-D ISS Enterprise étaient clairement visibles sur la soucoupe.

Sur l’USS Enterprise 1701-D l’enseigne Mark Stewart est intercepté alors qu’il se livrait à une opération d’espionnage informatique. Il n’est guère intimidé par Monsieur Worf qu’il qualifie d’esclave, par contre il se retrouve terrifié par le conseiller Troi qu’il nomme Commissaire et dont il appréhende le sadisme...et l’appétit sexuel.
Plus préoccupant l’enseigne Stewart se trouve également dans ses quartiers. Mais alors d’où vient ce double ?
La réponse apparaît bientôt. Le Stewart bis a été envoyé par l’Enterprise de l’univers Miroir, un monde parallèle que visitèrent autrefois Kirk , McCoy, Scotty et Uhrura (1). Ils y découvrirent un monde aux valeurs morales inversées.
Bien décidé à faire la conquête de la fédération l’Empire a décidé de commencer par s’emparer de l’USS Enterprise, d’où une contre-attaque de ce dernier passant par l’infiltration. La découverte de l’ISS Enterprise (I pour Impérial) s’avère cauchemardesque : châtiment par la torture, promotion par l’assassinat des supérieurs hiérarchiques, violence constante, terreur générée par l’officier politique Deanna Troi. Heureusement le capitaine Picard de cet univers dispose d’un garde du corps qui se trouve être un modèle d’efficacité et de confiance en soi : Reginald Barclay ! (2). Oui, cet univers est vraiment inversé.
C’était une bonne idée de présenter l’univers miroir à l’époque de Star Trek The Next generation. On remarquera que le contexte et les personnages sont contradictoires avec les épisodes TV de DS9 et Enterprise se déroulant dans l’univers miroir. Plus préoccupant le contexte présenté dans ce roman ne tiend pas compte du contexte historique de l’univers miroir relaté dans les comics des années 80 (3).
Plus grave, le traitement de cette histoire a été confié à Diane Duane qui ne s’est pas illustré dans le roman Star Trek "Intellivore".
Alors qu’un espion a été démasqué sur l’USS Enterprise aucune fouille n’est opérée pour en rechercher d’autres. Il aurait même été possible que certains membres de l’équipage aient été remplacés par leurs doubles. Or dans les deux univers personne n’y a songé.
L’infiltration de l’ISS Enterprise est rendue possible par Geordi La Forge qui a réalisé sur son temps libre (!) un prototype de bouclier d’invisibilité romulien. Une telle invention bouleverserait le rapport de forces dans l’univers de la Fédération. C’est pour cette raison que les recherches dans ce domaine ont été rendues illégales depuis le traité d’Algéron de 2311 (4).
Enfin sur l’ISS Enterprise les officiers supérieurs disposent de leurs propres gardes du corps pour prévenir toute tentative d’assassinat. Or rien n’empêche une téléportation dans leurs quartiers.
En un mot : décevant.

(1) cf. l’épisode TV Miroir (Mirror, Mirror)
(2) présent dans les séries TV Star Trek The Next Generation et Voyager, ainsi que dans le film "First Contact", il est interprété par Dwight Schultz alias "Looping" de l’Agence Tout Risque.
(3) cf. les épisodes publiés par les éditions Aredit
(4) si dans la série TV DS9 le Défiant peut se rendre invisible c’est qu’il est équipé d’un occulteur romulien installé avec l’accord de ces derniers pour affronter le Dominion

Damien Dhondt

Diane Duane _ L’envers du miroir (Star Trek La Nouvelle Génération) _Star Trek _ The Next Generation. Dark Mirror, 1993 _ Traduction Bruno Boillion _ Presses de la Cité _ avril 1996 _ Inédit, grand format, 226 pages

Reginald Bar





Retour au sommaire