SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Star Trek Corona




"Star Trek Corona "
de
Greg Bear

Editeur :
Fleuve Noir
 

"Star Trek Corona "
de Greg Bear



- Le premier commodore Uligbar Dar Zotzchen, défenseur de la Fondation de Dieu des Kshatriyans, appelle le commandant inepte du très reconnaissable vaisseau de la Fédération Enterprise. Votre trajectoire vous oblige à traverser le territoire neutre kshatriyan. Ceci est considéré comme un acte de guerre. Êtes-vous prêt à violer tout ce que représentent nos traités ?

Rowena Manson jeune journaliste venant d’être assigné à l’U.S.S. Enterprise est à la fois satisfaite, perplexe et inquiète.
Devant couvrir la première installation de moniteurs de commandement à bord d’un vaisseau de la Fédération, elle constate avec satisfaction que le capitaine Kirk ne semble pas apprécier que des intelligences artificielles programmées à partir des personnalités des six plus grands capitaines de Starfleet puisse le relever de son commandement et prendre le contrôle de son vaisseau.
Par contre elle découvre qu’elle va devoir cohabiter avec des extraterrestres, dont un curieux officier scientifique muni d’oreilles pointues. Plus grave aucun des humains présents à bord ne semble persuadé de la supériorité de leur race sur les non-humains.
Mais les officiers de Starfleet ont leurs propres préoccupations. La mission de sauvetage en direction d’une lointaine station scientifique vulcaine ( dirigée par la cousine de Spock) se heurte à une difficulté majeure. Parallèlement aux moniteurs de commandement ont également été installés des moniteurs médicaux. Ils interdisent au docteur McCoy de soigner des patients en hibernation, car ils sont officiellement décédés.
De plus une mystérieuse entité se manifeste et entreprend des opérations de sabotages en prenant le contrôle mental d’un des membres de l’équipage (Chekov évidemment).
L’auteur de science-fiction titulaire de deux prix Hugo et d’un prix Nebula est à l’aise aussi bien pour décrire une menace d’apocalypse que pour relater une partie de l’histoire du point de vue d’une humaine xenophobe. Sa personnalité raciste a été modelée par des générations de colons terriens connaissant l’existence des extraterrestres, mais n’en ayant jamais rencontré. En effet Rowena Manson descend de mineurs de l’espace ayant autrefois colonisé Mars où s’est reformé...le mouvement hippie (1).
Par contre la maîtrise de l’univers Star Trek fait parfois défaut. Passons sur la phénoménale distorsion 11 atteinte par l’Enterprise. Mais pour l’occasion il cree la civilisation spatiale des Kshatriyans. Nous apprendrons que selon Greg Bear elle est issue de la même souche génétique regroupant les Vulcains, les Romuliens et...les Klingons !
Espérons que Monsieur Worf n’entendra jamais parler de ce surprenant cousinage.

(1) dix ans plus tard Greg Bear écrira "L’envol de Mars" évoquant un autre mouvement politique original sur la Planête Rouge

Damien Dhondt

Greg Bear _ Corona _ Corona, 1984 _ Traduction : Georges Hourson _ Fleuve Noir Star Trek n°6 _ avril 1993 _ Inédit, poche, 216 pages






Retour au sommaire