SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  UTOPIALES 2009


Article précédent :
Nous avons reçu : Le Vampirisme et ses Formes dans les Lettres et les Arts

UTOPIALES 2009

Article suivant :
Nouveauté : Stephen Baxter - "Déluge 2011"



COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Du 28 octobre (soirée inaugurale) au 1er novembre

Littérature, cinéma, bande dessinée, expositions, concerts, théâtre, jeux de rôles et rencontres scientifiques...
Pendant 4 jours, la science-fiction sera abordée dans son actualité et dans toutes ses dimensions à la Cité Internationale des Congrès Nantes-Métropole. Du 28 octobre au 1er novembre, la 10ème édition du festival s’interrogera sur la question « Des Mondes meilleurs ? »

En 1931 Aldous Huxley visite les Etats-Unis et envisage son Meilleur des mondes. Deux ans après la crise de 1929, il se demande comment l’homme peut-il atteindre le bonheur. Il invente alors une société sans douleur, sans peur, construite à partir du contrôle de la physiologie et de la psychologie, par la pratique de la reproduction artificielle et du clonage mais aussi par la surconsommation.

Ce thème fait échos à un désir ancré dans toutes les civilisations : celui d’une vie en harmonie avec la nature et ses semblables, celui d’un monde qui semble être la clef du bonheur éternel. Ces questionnements sont abordés depuis longtemps par les auteurs de science-fiction. La science-fiction décrit en effet avec sérieux et/ou pour le plaisir de distraire et de faire rêver, l’évolution, la naissance, la mort d’une société. Elle choisit de construire, dans le futur, le présent, le passé, des mondes alternatifs, pires, meilleurs ou tout simplement différents.

Invité d’honneur des Utopiales 2009, James Gurney a réalisé l’affiche de cette dixième édition sur laquelle il nous livre le décollage nocturne du Lepidopter depuis la Place Royale de Nantes à l’époque de Jules Verne. Il est aussi le créateur de « Dinotopia », monde fantastique où les humains vivent en parfaite complicité avec les dinosaures.
Durant le festival une cinquantaine de ses peintures nous conteront ce monde merveilleux.
Deux autres expositions mettront la bande dessinée à l’honneur. La première s’intéressera à l’œuvre de Léo. La seconde réunit 5 artistes nantais et leurs invités qui vont plancher sur le thème « Des Mondes meilleurs ? ».

Auteurs de bande dessinée et de littérature se retrouveront pour les conférences, les débats ou les séances de dédicaces qui rythment le festival. Pendant quatre jours avec plus de 25 000 titres disponibles sur 300m2, le salon du livre devient la plus grande librairie de Science-fiction européenne.

Nouveauté de l’année 2009, une pièce de théâtre, écrite par Pierre Bordage, président du festival, sera présentée aux visiteurs.

Depuis 2007, les Utopiales récompensent des auteurs avec le Prix Européen Utopiales des Pays de Loire. Ce prix est décerné à un roman ou un recueil appartenant au genre dit « littérature de l’imaginaire » paru en langue française durant la saison littéraire précédant le festival et dont l’auteur est ressortissant d’un pays de la communauté européenne.

Une rétrospective de films autour du thème « Des Mondes Meilleurs ? » sera présentée dans deux salles de la Cité des Congrès. Elle nous donnera l’occasion de revoir Métropolis de Fritz Lang ou Woody et les robots de Woody Allen. La compétition internationale de long et court métrages est reconduite.

Le domaine des jeux aux Utopiales fait co-exister jeux vidéo, jeux de rôles, plateaux, cartes, figurines, jeux grandeur nature... et propose quatre jours durant la découverte et la pratique de tous les jeux.

Le manga de science-fiction est le genre le plus exporté dans les pays occidentaux. Phénomène de société, il contient tous les indices des maladies de ce siècle et de ses éventuels remèdes. Les Utopiales accueilleront le pôle asiatique avec la journée Manga-Tan avec le cosplay et la programmation d’un anime japonais.

Après avoir vu ses sombres prédictions capables de se réaliser, la science-fiction peut-elle réinventer l’espoir ? Exploratrice du réel, elle interroge l’avenir pour mieux éclairer le présent et est à même d’apporter à l’homme ce qui lui manque peut-être le plus aujourd’hui : un rêve, un projet, une nouvelle raison de continuer et de lutter.