SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Au coeur du mal




"Au coeur du mal"
de
Chelsea Cain

Editeur :
Pocket
 

"Au coeur du mal"
de Chelsea Cain



Chelsea Cain

Présentation de l’éditeur

Gretchen Lowell est une beauté fatale. Au sens littéral. L’inspecteur Archie Sheridan a traqué pendant dix ans cette tueuse qui a fait plus de 200 victimes. Il connaît bien ses méthodes, inscrites en lui pour toujours - sa poitrine porte la cicatrice en forme de cœur que Gretchen lui a gravée avant de lui administrer une injection mortelle. Personne ne sait pourquoi elle l’a ranimé. Ni pourquoi elle a appelé les secours, provoquant ainsi sa propre arrestation.

Deux ans plus tard, Gretchen est en prison mais Archie n’est pas libre pour autant. Seules ses pilules lui permettent de tenir. Et la relation qu’il entretient avec son ancienne tortionnaire le trouble plus qu’il ne veut l’avouer... Quand un nouveau serial killer survient, Archie est rappelé sur le devant de la scène. Cette fois pas de tête-à-tête entre lui et le tueur, car une jeune journaliste est de la partie. Tout comme Gretchen, qui, tapie dans l’ombre de sa cellule, est plus dangereuse que jamais...

Avis de Valérie

S’il y a une chose de sûre, c’est que Chelsea Cain maîtrise. Elle maîtrise le lecteur tout comme son roman. Son récit débute d’une manière classique, nous fait un peu languir auprès d’une jeune journaliste à qui on confie la couverture de la traque d’un tueur en série à Portland, pendant qu’on apprend à connaître Archie Sheridan, le flic chargé de l’enquête. Il s’agit de sa reprise après deux ans d’arrêt maladie suite à l’horreur qu’il a vécu entre les mains de Gretchen Lowell, une sociopathe créditée de plusieurs centaines de meurtres. Après 10 ans de jeu du chat et de la souris, elle l’a kidnappé alors qu’il est à la tête de la section spéciale dédiée à sa capture, puis l’a torturé de nombreux jours, tué et même ramené à la vie, avant d’appeler les secours pour sauver Archie de la mort abominable que ses lessures pouvait entraîner, et par la même occasion se livrer. Pourtant, on ne parle guère de l’Artiste (le nom que lui ont donné les journalistes) que par réminiscence. La nouvelle intrigue est mise au devant et nous détourne de ce qui pourtant nous pousse à la curiosité : Gretchen Lowell.

Cette femme nous fascine d’autant que Chelsea Cain fait en sorte que nous ne l’oublions pas alors qu’elle n’intervient pas dans l’enquête. Elle fait monter en nous cette envie d’enfin la rencontrer, et lorsque ça arrive, nous sommes saisit, d’une telle manière que nous comprenons la manipulation, nous comprenons la fascination que les autres protagonistes du roman ont envers Gretchen, car à un moindre degré, nous aussi nous la ressentons.

De plus, les personnages brossés nous sont rendus très attachants, notamment Archie Sheridan. Son cas est d’ailleurs aussi intéressant que le profil psychologique de Gretchen. Brisé à jamais dans sa chair comme dans son âme, il est lié d’une manière involontaire à sa tortionnaire qu’il continue de voir et de subir son emprise.

Ce premier roman, malgré des qualités évidentes, n’est pas le meilleur jamais lu, mais il fait montre d’une force de caractère qui nous aliène irrémédiablement à l’auteur et dont il nous tarde de vérifier le talent d’écriture avec son deuxième roman.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 367
Editeur : Pocket
Sortie : 9 avril 2009
Prix : 6,90 €






Retour au sommaire