SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Mutants


"Mutants " de David Morley

 

Film français d’épouvante
Avec Hélène de Fougerolles, Francis Renaud, Dida,...
Durée 85mn
sortie : 6 mai 2009

Note 6/10

"Dans un monde où un terrible virus a contaminé la population, un couple en fuite tente de trouver une zone où se réfugier. Pris au piège par des créatures sanguinaires, Marco et Sonia vont devoir lutter pour leur survie..."

Un film français de zombies, voilà qui ne peut laisser indifférent ! Mais comme la plupart des films français de genre, il a droit à une sortie en catimini dans vingt salles, donc le public risque fort de passer à côté.

C’est dommage. Car même si on est assez loin du chef-d’oeuvre, "Mutants" est également loin d’être mauvais et arrive même à se singulariser dans ce genre ultra rabâché.

Même si on sent largement l’influence de Danny Boyle et de son "28 jours plus tard" dans les séquences d’action, on reconnaît la patte "cinéma français" avec une version plus intimiste de l’histoire de zombie centrée ici autour du couple central (Hélène de Fougerolles et Francis Renaud) qui s’en tirent tous deux avec les honneurs. On félicitera au passage Hélène Fougerolles pour avoir dit oui à un réalisateur qui signe ici son premier film qui est en outre un film de genre.

Le film est bien filmé et les acteurs sont plutôt bons. Les maquillages des zombies sont bien faits, ce qui est indiscutablement important dans un film de zombies !

Par contre, ce n’est quand même pas le nouveau chef d’oeuvre du genre. Les méchants non zombies de service, qui ont pour fonction ici comme souvent chez Romero de prouver que les "normaux" peuvent être pire que les "choses", sont de simples esquisses sans grande envergure. Le scénario est fin comme un papier de cigarette, et il n’est pas toujours aisé de comprendre les actes des personnages (pourquoi par exemple Sonia attend que Marco soit presque transformé en zombie pour tenter une transfusion)....

La partie "film français" de "Mutants" où on assiste à la lente et pénible mutation de Marco est également moyennement réussie car un peu longuette. L’idée de recentrer l’histoire autour du couple, pour en faire un film plus intimiste, n’est pas forcément mauvaise, mais difficile à mettre en oeuvre dans un film de zombie. Il aurait vraiment fallu des dialogues béton pour que ça tienne vraiment la route. Ce qui n’est pas le cas ici. Mais je dirais quand même bravo pour avoir essayé !

Bref, pour peu que vous aimiez les films de genre, il n’y a aucune raison de vous priver de celui-ci. Il faut juste que vous ne lui en demandiez pas trop, et que vous passiez outre ses petits défauts, pour profiter d’un bon petit film de genre. Alors allez le voir ! Donnez lui sa chance. Et comme celui ci est "made in France", vous pourrez en plus vous enorgueillir d’être un vrai patriote !

Nicolas Botti



Retour au sommaire