SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Star Trek : Starfleet Académie 4 : La Prise de l’étendard




"Star Trek : Starfleet Académie 4 : La Prise de l’étendard "
de
John Vornholt

Editeur :
Pocket
 

"Star Trek : Starfleet Académie 4 : La Prise de l’étendard "
de John Vornholt




- Ce qui est utile à beaucoup l’emporte sur les désirs du petit nombre...

2353 le cadet de Starfleet Laforge traîne sa mélancolie au sein de l’académie de Starfleet. En effet bon nombre de ses condisciples ne font pas confiance à un aveugle, même s’il est pourvu d’un VISOR compensant artificiellement sa cécité.
Ce quatrième tome de Starfleet Académie est le dernier traduit en France (bien que la série compte initialement quatorze tomes).
Le récit relate d’avantage les relations entre les personnes que les romans précédents de Peter David. Cependant on constate dans le récit une anomalie. Elle repose sur l’existence de deux amis de Laforge : Kareem Talo le néo-pygmée génétiquement modifié et Megan Craycroft l’ albinos. L’existence de ces deux personnages est en soit contradictoire. En effet depuis les guerres eugéniques la législation terrienne interdit les manipulations génétiques. Si les ancêtres des Néo-Pygmées avaient pu obtenir une dérogation pour qu’un million de néo-pygmées peuplent la Terre, on voit mal pourquoi les parents d’une albinos n’aient pas demandé et obtenu de remédier à cette anomalie génétique.

Damien Dhondt

John Vornholt, Starfleet Académie 4 : La Prise de l’étendard _ Star Trek : The Next Generation Starfleet Academy # 4 Capture the Flag 1994 _ Traduction : Bruno Billion, Illustration : Todd Cameron Hamilton _ Pocket Junior J211 _ avril 1996 _ Inédit, poche, 160 pages






Retour au sommaire