SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Slumdog millionaire - Blu-Ray (USA) et dvd - zone 1


"Slumdog millionaire - Blu-Ray (USA) et dvd - zone 1 "
de Danny Boyle


Fox Home Entertainment
Catalogue Pas dispo pour les deux supports
Spécificités techniques
- Blu-ray ZONE A (Aucun détail ni logo sur la jaquette)
- BD-50 double couche
- BD-25 suppléments
Résolution vidéo / Encodage
- 1080p/AVC MPEG-4
- 480p/i/MPEG-2 (Sur les bonus)
Aspect Ratio(s)
- 2.35
Formats audio
- Anglais/Hindi DTS Lossless master audio...............Blu-Ray
- Français dolby digital 5.1 Surround (640kbps)...........Blu-Ray
- Anglais / Hindi « DTS » ....................................dvd
- Français dolby stéréo surround ............................dvd

Sous titres
- Anglais, français, espagnol.............Blu-Ray
- Anglais, français et espagnol...........dvd

Bonus Blu-Ray
- Making off avec commentaire audio du réalisateur et de Dev Patel
- 12 scènes coupées
- Les secrets de la scène des toilettes
- Le court métrage « Manjha »
- « Bombay liquid dance » music vidéo
- Copie numérique du film pour portable et pc

Bonus dvd
-  Commentaire audio du réalisateur et acteur Dev Patel
-  Commentaire audio du producteur et du scénariste
-  Scènes coupées
-  Making off
-  Slumdog cutdown (Reprise de la musique du générique final en musique vidéo)

Plot : Un jeune de Mumbaï participe à la version indienne de « Qui veut gagner des millions », il est accusé de gagner en trichant. On découvre alors comment il connaissait les bonnes réponses.
Final : Le film qui aura surpris la planète après avoir raflé tous les oscars. Et bien même si je ne sais sincèrement pas s’il valait l’oscar du meilleur film, force est de reconnaître que Slumdog est extrêmement bien réalisé, son réalisateur Danny Boyle nous montre qu’il peut être un véritable virtuose de la caméra, son script est il est vrai tout à fait original et très beau. Maintenant de la à lui avoir décerné tous ces oscars la question reste ouverte... Ceci dit, j’ai adoré ce film et il m’a transporté aux Indes pendant presque deux heures et reste un très beau voyage.
De plus Fox nous gratifie d’un très beau Blu-Ray et dvd
Image Blu-Ray .........................4,5/5
Image dvd..........................4/5
Son Blu-Ray............................5/5
Son dvd.............................5/5
NOTE : La chronique du Blu-Ray a été effectuée sur la "Playstation 3", dotée du tout dernier software 2.41 et du processeur vidéo pro. Lumagen Vision HDQ.
L’image : Autant sur le dvd que sur le Blu-Ray l’image est superbe avec des passages exhibant un sacré relief particulièrement sur le Blu-Ray. Les couleurs sont parfois très chaude et peuvent tourner au presque monochromatique sans toutefois perdre l’aspect visuel désiré par le réalisateur. Un grand gagnant donc sur les deux fronts avec bien évidemment une supériorité évidente en HD.4,5/5
Le son : Surprenant et tout à fait exceptionnel sont mes choix ici. Surprenant car je ne m’attendais absolument pas à une mixage qui soit en soi une « telle petite bombe », et exceptionnel car à précisément six minutes et quarante cinq secondes, l’histoire commence avec une course poursuite effrénée et un avion rasant les têtes de gamins avec vrombissement de réacteurs tonitruants, une dynamique sonore stupéfiante, une musique indienne très originale et fantastiquement bien mixée et enregistrée, tellement bien intégrée qu’elle se fait ressentir et entendre sur chacun des six canaux et qui plus est véritablement magnifiée par le « DTS » sur la piste du dvd et une piste « DTS Master Audio » sur le Blu-Ray, véritable rouleau compresseur sonore. Après le démarrage de cette seule séquence, j’ai été véritablement pris par le film car je suis entré dedans et ai participé au voyage. A voir si vous en avez la possibilité avec une très bonne installation sonore en 5.1 ou 6.1 (décodage ex quasi automatique), je pense que vous ne le regretterez pas. 5/5

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire