SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  The French Connection - blu ray


"The French Connection - blu ray "
de William Friedkin


Fox Home Entertainment
Catalogue pas dispo
Spécificités techniques
- Blu-ray TOUTE ZONE
- BD-50 double couche
- BD-25 suppléments
Résolution vidéo / Encodage
- 1080p/AVC MPEG-4
- 480p/i/MPEG-2 (Sur les bonus)
Aspect Ratio(s)
- 1.85
Formats audio
- Anglais DTS Lossless master audio
- Anglais Dolby stéréo, Anglais mono
- Espagnol Dolby Digital 5.1 Surround (640kbps)
- Français Dolby Digital 5.1 Surround (640kbps)
Sous-titres
- Anglais, espagnol, mandarin, cantonais
Bonus
- Introduction du film par William Friedkin
- Commentaire audio de William Friedkin
- Commentaire de Gene Hackman et Roy Scheider
- Trivia Track
- Musique du film isolée sur une piste
- Bande son modifiée pour le « D Motion »
- Scènes coupées
- Anatomie de la course
- Gene Hackman et la perception de son personnage
- Friedkin et Grosso se souviennent de la vraie « French Connection »
- La scène du crime
- Refaire le « color timing » du film
- La musique de Don Ellis
- Rogue Cop : « The noir connection »
- Un documentaire de la BBC
- Les histoires restées sous silence de la « french connection ».
Plot : Deux flics essaient de démanteler un trafic de drogues à travers un réseau appelé « the french connection »
Final : Oscarisé, plébiscité, un classique toujours très intéressant qui reflète bel et bien une époque mais qui de nos jours pourrait, peut être, paraître un peu « vieillot » et désuet pour la nouvelle génération qui, je pense, ne saura pas l’apprécier. Très réaliste, On y retrouve Gene Hackman et le regretté Roy Scheider et il est très agréable de s’y replonger.
Malheureusement et comme vous le lirez, la sortie de ce film, en haute définition, est un véritable désastre...
Image : .........................2/5
Son : dolby....................4/5
NOTE : La chronique de ce blu-ray est effectuée sur la "Playstation 3", dotée du tout dernier software 2.41 et du processeur vidéo pro. Lumagen Vison HDQ.
L’image : Ces dernières semaines, beaucoup d’encre a coulé à propos de cette nouvelle version du film remasterisée pour le blu-ray. Mon opinion est la suivante : catastrophique à tous les niveaux, même le disque laser NTSC d’époque est mieux. Certaines scènes donnent l’impression que le film a été trempé dans un bain d’acide et qu’il y a été oublié. Bref un transfert désastreux et je ne recommande absolument pas cette acquisition à quiconque, je dirais même gardez votre dvd pour le moment il est franchement meilleur. Jamais je n’aurais pensé écrire une chose pareille surtout pour un film de cette carrure.
Le son : Là, on se pose vraiment des questions car le son de « French Connection » est ici une petite perle de remasterisation et on sent une véritable immersion à 360 degrés tout à fait vertigineuse. Les dialogues sont très bien placés, les effets sonores sont extrêmement bien découpés et quant à la fameuse course dans New York c’est vraiment fulgurant. Quel dommage que l’image soit aux antipodes d’une telle présentation sonore. A noter un générique quelque peu strident et extrêmement fort en décibels sur la version DTS donc baissez puis réajustez le volume sonore. 4/5

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire