SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  The Host (id.) - Edition Blu-ray (France)


"The Host (id.) - Edition Blu-ray (France) "
de Bong Joon-ho
 

Avec Song Kang-Ho, Byun He-Bong, Park Hae-Il, Ko Ha-Sung.
Océan Vidéo

Il y a de ces bonnes nouvelles parfois... Le Blu-ray a donc supplanté le HD-DVD, il n’en est qu’à ses premiers mois, il a déjà fait une remarquable percée via la PS3, mais ce n’est pas pour ça que la fréquence des sorties est monumentale. Outre les nouveautés, les films déjà sortis se voient privilégier via les gros blockbusters ou des petits nanars dont on se demande la raison pour laquelle quelqu’un a dit « oui » à son édition Blu-ray. Mais parfois, au milieu de tout ça, on a d’excellentes surprises : « 3h10 pour Yuma », mais aussi et surtout et là, on ne s’y attendait pas : « The mist » (même si on n’a pas la version noir et blanc, on a droit à une excellente copie Blu-ray !), « La vie des autres » et celui dont il est question maintenant, « The host ». Qui existait déjà dans une belle copie US mais sans sous-titres français. C’est aujourd’hui régularisé et en plus, la copie est sublime, c’est bardé de bonus, c’est un des meilleurs Blu-ray du moment, carrément !
Par un bel après-midi, au bord du fleuve bordant Séoul, une énorme créature monstrueuse surgit des eaux, sème le chaos et l’horreur sur la berge, et replonge dans les profondeurs en emportant avec elle la petite fille de la famille Park. D’abord effondrée, la famille décide de partir à la recherche de la bête suite à un fait incroyable : la petite Hyun-seo avait emporté son portable et sa famille vient d’entendre sa voix. Il ne reste plus qu’à trouver l’antre du monstre...
« The host » fut un des évènements lors de sa présentation sur la Croisette de Cannes il y a presque trois ans maintenant. Film de monstre d’abord, amis aussi drame humain, et plaidoyer écologique, le film est un mélange savamment réussi du cinéaste qui avait déjà signé une petite merveille, mais dans le polar, avec le remarquable « Memories of murder », l’histoire vraie du seul serial-killer coréen, jamais attrapé. Avec « The host », Bong Joon-ho reprend son style mais l’adapte au film de monstre, mélangeant sérieux et comédie sans oublier le genre premiers de son film, en l’occurrence ici le fantastique à grosse bêbête. Sa créature, supervisée par WetaWorkshop, la boite d’effets-spéciaux néo-zélandaise connue pour ses extraordinaires travaux sur la trilogie du « Seigneur des anneaux », ainsi que sur « King-Kong » et aussi dernièrement sur le crocodile de « Solitaire », est une des plus belles du bestiaire cinématographique. Sans elle, le film n’aurait pas eu la puissance désirée, c’est certain, mais sans le reste, sans les idées géniales de Bong Joon-ho, sans son humour décalé, sans tout ce qui forme un ensemble génial, « the host » n’aurait été qu’une petite série B, alors qu’ici, elle est transcendée vers une œuvre bien plus ambitieuse. Redécouvrir le film en Blu-ray est pour nous, public français, une aubaine : on aimerait avoir autant de chance quand « Rogue » sortira, mais là, c’est déjà magnifique : la copie est donc sublime, nette, d’une très belle colorimétrie, détaillée au possible, un travail de pur beauté tout simplement. Comble de bonheur, les bonus reprennent l’essentiel de l’édition DVD avec son quota de documentaires sur le tournage, sur la création de la bête (et on y découvre d’autres projets assez fous !), sans oublier une interview du réalisateur qui révèle d’autres points importants du film qui lui tenaient à cœur comme tout ce qui touche à la famille. Et voilà, d’un grand petit éditeur (Océan) nous arrive donc un des meilleurs titres disponible à l’heure actuelle en Blu-ray, du genre à convaincre tout récalcitrant des énormes qualités de cet ultime support vidéo.

Note film : 10/10
Blu-ray : copie magnifique, image Haute Définition 16x9 1.85 :1 - Bonus : 10/10 : making-of - le design de la créature - le making-of de la créature - scènes coupées - Bong Joon-ho sur le tournage - rencontre avec Bong Joon-ho - bandes-annonces.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire