SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Turbulences




"Turbulences "
de
Michael Crichton

Editeur :
Pocket
 

"Turbulences "
de Michael Crichton



Il regarda à l’intérieur et s’arrêta net. "Oh, mon Dieu ! murmura-t-il. Qu’est-ce qui est arrivé à cet avion ?

Le vol 545 vient de se poser à Los Angeles. L’avion est en apparence intact. Mais l’intérieur est dévasté, rempli de blessés et de cadavres.
Pour la société Norton ayant fabriqué l’avion cet incident est fâcheux, d’autant plus qu’il s’est produit à la veille de la signature d’un important contrat avec la Chine.
C’est à Casey Singleton de découvrir ce qui s’est passé dans le ciel tout en gérant la situation médiatique. Pour comble de malheur elle doit en même temps former son assistant. Son apprentissage fournit également au lecteur des informations sur le contexte des industries aéronautiques et le monde du travail aux USA. Ainsi elle explique à son nouvel assistant que la première chose à faire pour lui est de changer de voiture. Sa BMW ne survivra pas longtemps sur le parking d’une entreprise possédant un syndicat puissant dont les membres n’apprécient guère les voitures étrangères. Dès le début Michael Crichton nous informe de la présence au sein de la société de comportements aussi violents qu’organisés et qui par la force des choses sont tolérés. Ceci explique le premier "accident" auquel survit Casey, puis le deuxième...
Néanmoins Casey poursuit son enquête et découvre que l’incident aérien se double de manoeuvres souterraines au sein même de la société.
On retrouve des thèmes commun à l’oeuvre de Michael Crichton :
- les journalistes qui choisissent d’avantage le sensationnel plutôt que la vérité.
- les désinformations orchestrées ( ici elles sont l’oeuvre entre autres des méchants pas beaux d’Airbus)
- la trahison
- les disfonctionnements mineurs dont la juxtaposition causent des catastrophes ( cf. les théories de Ian Malcolm dans Jurassik Park).
"Turbulences" constitue un techno-thriller bien mené qui définit parfaitement le contexte ainsi que les aspects techniques. Cependant il manque les motivations de certains personnages. En effet pourquoi Casey une mère de famille risque t’elle sa vie pour sa société ? Une explication possible concerne le père de Casey un journaliste de la vieille école qui estimait que toute la vérité devait être révélée et non pas une réalité déformée. Si c’est le cas il est dommage que cet aspect de la personnalité de l’héroïne n’ait pas été d’avantage exploitée.

Damien Dhondt

Michael Crichton _ Turbulences _ Airflame, 1996 _ Traduction : Gérald Messadie _ Pocket, collection thriller (janvier 2004) _ Traduction : Réédition, poche, 480 pages _ 7,20 euros






Retour au sommaire