SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Matrix


"Matrix" de Andy et Larry Wachowski

Matrix

Matrix

Matrix

Matrix

Matrix

Matrix

Matrix
 

Matrix de Andy et Larry Wachowski (2003)


Réalisateur : Andy et Larry Wachowski


Sortie : 5 novembre 2003


Avec Keanu Reeves (Neo), Laurence Fishburne (Morpheus), Carrie-Anne Moss (Trinity), Hugo Weaving (Agent Smith), Mary Alice (L’Oracle), Clayton Watson (Le Kid), Harold Perrineau Jr. (Link), Jada Pinkett Smith (Niobe), Monica Bellucci (Persephone), Helmut Bakaitis (L’architect), Nona M. Gaye (Zee), Sing Ngai (Seraph), Nathaniel Lees (Mifune), Harry J. Lennix (Lock), Lambert Wilson (Merovingian), Anthony Wong (Ghost)


Après le Rechargement, place à la Révolution. Face aux machines et à la Matrice, les humains fondent leurs espoirs en Neo, pourtant bien mal en point. Pris entre deux espaces-temps virtuels, l’Elu se trouve dans une situation compliquée. Heureusement, sa valeureuse Trinité prend les choses en mains. Derrière tout grand homme se cache une femme, et lorsque c’est Carrie-Anne Mos, attention les dégâts ! Mais d’autres soucis attendent nos héros. Zion s’apprête à subir une attaque sans précédents des Sentinelles et l’agent Smith peuple la Terre à son image.


Tout ce qui commence doit finir. Certains diront : "C’est pas trop tôt !" et d’autres en voudront encore plus. En 1999, le premier volet de Matrix a mis tout le monde d’accord. Une bonne claque, tout simplement. Depuis ce choc, personne ne se bat plus pareil à l’écran. Et les fans réclamaient la suite. Rassurés par le succès planétaire de ce premier volet, les frères Wachowski se sont donc retroussés les manches pour poursuivre leur saga virtuelle. Enfin, l’année 2003 offre les deux derniers opus : Reloaded et Revolutions. Inutile de le cacher, nombreux ont été les reproches à la sortie de l’épisode 2. Film de nouveaux riches, histoire trop compliquée, dialogues encombrants ( Ah la scène de l’architecte !) et bien d’autres encore.


Ces mêmes inconvénients se retrouvent dans la conclusion de la saga. Surtout au début. Mais près de 30 minutes de blabla plus tard, alors là, pardon, mais installez-vous confortablement et profitez du voyage. L’attaque de Zion et l’organisation de sa défense constituent une scène au delà du réel. Jamais un écran de cinéma n’a autant explosé dans tous ses recoins. Un véritable tour de force, un moment culte, un feu d’artifice. Et il y en a d’autres. Neo vs Smith, un rêve éveillé. Voir ce film revient à prendre un plaisir évident et fou. Une fois dans la Matrice, le spectateur est propulsé dans un monde visuel impressionnant. Pourtant, le soufflet aurait pu, dû être encore meilleur. A chaque fois que Neo (Keanu Reeves plus expressif que dans Reloaded) cherche une solution à ses problèmes, allez hop, l’Oracle apparaît. Facilité quand tu nous tiens. Et puis, que dire du sacrifice du Mérovingien, un Lambert Wilson encore une fois truculent ? Rien, à part quel beau gâchis ! Carrie-Anne Moss excelle à nouveau dans ses attributs de cuir tandis que Laurence Fishburne se pose toujours des questions philosophiques. Quant aux amateurs nombreux de Marvin Gaye, sa fille brille dans le rôle de Zee.


Matrix Revolutions reste un long-métrage d’une qualité supérieure par ses effets spéciaux, ses moments d’une redoutable efficacité et par un sens visuel peu commun. Moins prise de tête que Reloaded., mais pas aussi bon que la bonne surprise du premier épisode. Dommage, car cette trilogie méritait d’entrer dans l’histoire du cinéma. Elle n’y aura seulement contribué. Et c’est déjà bien. En parlant de trilogie, Le Retour du Roi, vous l’attendez ?


Mark Iskenderian


Réalisation : Andy et Larry Wachowski


Scénario : Andy et Larry Wachowski


Producteur(s) : Grant Hill, Joel Silver


Producteur(s) exécutif(s) : Bruce Berman, Andy Wachowski, Larry Wachowski


Musique originale : Don Davis


Image : Bill Pope


Montage : Zach Staenberg


Distribution des rôles  : Mali Finn


Création des décors : Owen Paterson


Direction artistique : Jules Cook, Mark W. Mansbridge, Catherine Mansill, Charlie Revai


Création des costumes  : Kym Barrett


Son : Dane A. Davis, Eric Lindemann


Production : NPV Entertainment, Silver Pictures, Village Roadshow Pictures, Warner Bros.


Distribution : Warner Bros


Effets spéciaux : Animal Logic, BUF Compagnie, ESC FX, Giant Killer Robots, Tippett Studio, Tweak Films





Retour au sommaire