SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Novice




"Novice "
de
Octavia Butler

Editeur :
Au diable Vauvert
 

"Novice "
de Octavia Butler



Une jeune fille noire erre au beau milieu de la forêt, nue, recouverte de cicatrices. Elle est amnésique, et affamée. Malgré la frêle taille de ses dix ans, elle parvient sans peine à se nourrir et assouvir son besoin de viande, s’attaquant à un daim. Elle ne reste pas seule longtemps, puisqu’elle va rencontrer un charpentier nommé Wright Hamlin, avec qui elle noue une relation plus qu’ambiguë. L’aspect choquant de cette liaison entre Wright et la jeune fille est partiellement désamorcé quand on apprend que celle-ci est en fait âgée de 53 ans, et n’est pas tout à fait humaine. Peu à peu, des informations sont collectées, les souvenirs reviennent, et les pièces du puzzle constitué par le passé de la mystérieuse demoiselle se remettent en place.

Nommée Shori, celle-ci appartient à la race des Ina, dont les origines nébuleuses remontent à près de dix mille ans, et ont donné naissance à la légende des vampires, ainsi qu’à tout un cortège de croyances et de superstitions évidemment fausses ou dénaturées. Si les Ina se nourrissent - avec modération ! - du sang des humains, ils ne les transforment pas pour autant en créatures de la nuit. Ils restent cependant à jamais en osmose très étroite avec leurs symbiotes - les hommes et les femmes dont ils se nourrissent - et leur offrent en retour une espérance de vie inespérée (près de 200 ans), en plus d’un amour mutuel indestructible. On est loin, bien loin de la relation proie / victime.

Si Shori parvient à mieux cerner sa véritable nature, et le lien fusionnel qu’elle entretient avec ses amants donneurs de vie, il lui reste à savoir par qui toute sa famille a été détruite dans un incendie criminel, et pourquoi. Par des hommes, par des semblables ? Parce que son clan se livrait à des expériences génétiques visant à améliorer le patrimoine de la race ancienne ? Parce que Shori est différente des autres représentants de la race Ina ? Noire de peau, du sang humain dans les veines, elle est plus apte à mener un semblant de vie diurne, ce qui représenterait une avancée pour son espèce. Mais ces différences ne font-elles pas plutôt de Shori - aux yeux des plus conservateurs - une bâtarde, un mutant, un monstre dont il faut se débarrasser ?

Novice n’est pas qu’une simple histoire de vampires, c’est un roman qui se sert de ces créatures pour traiter du thème plus important, car universel, de la différence, de l’altérité. A travers les personnages de Shori, de ses violents détracteurs et de ses alliés indéfectibles, qui se trouvent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de son propre camp, Octavia Butler nous parle de sexisme, de racisme, du sens communautaire et de ses dérives, mais aussi de tolérance, et d’amour. Revisitant le thème du vampire en lui ajoutant une nouvelle dimension, Novice est un grand roman qui réconciliera avec le genre les lecteurs qui se seraient lassés de Anne Rice et de ses histoires formatées.

Hervé Lagoguey

Octavia Butler, Novice (Fledgling, 2005), traduit de l’américain par Philippe Rouard, Au Diable Vauvert, septembre 2008, 480 pages moyen format, 22 euros.

Une autre chronique de ce livre, signée Damien Dhondt, est disponible dans sfmag N° 59 en kiosques en septembre octobre 2008 puis, après cette date, en PDF dans la rubrique “E-books gratuits” de ce site






Retour au sommaire