SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Utopiales 2008


Article précédent :
Pour une année de féerie !

Utopiales 2008

Article suivant :
Ukronie, la nouvelle collection Grands Formats de Flammarion.



COMMUNIQUÉ DE PRESSE UTOPIALES 2008

Du 29 octobre (soirée inaugurale) au 2 novembre
Littérature, cinéma, bande dessinée, expositions, concerts, jeux de
rôles et rencontres scientifiques... Pendant 4 jours, la science-fiction
sera abordée dans son actualité et dans toutes ses dimensions à la
Cité Internationale des Congrès Nantes-Métropole.

« Les Réseaux », thème retenu pour la 9e édition du festival,
permettra de s’interroger sur les nouveaux enjeux de notre monde.
Entre contrôle et liberté, technique et virtualité, les facettes des
réseaux sont multiples. Les réseaux du corps ou les corps en réseau,
la surveillance, la puissance de l’informatique, les nouveaux modes de
communication, l’émergence de communautés virtuelles et
alternatives sont des thèmes d’actualité que la science-fiction
développe depuis de nombreuses années. Durant 4 jours, écrivains,
scientifiques, artistes, réalisateurs et dessinateurs échangeront et
livreront aux publics leurs scénarios des évolutions futures de ces
réseaux et des nouvelles technologies.
Invité d’honneur des Utopiales 2008, William Gibson , leader du
mouvement cyberpunk, est sans aucun doute l’un des auteurs de SF
les plus clairvoyants quant à l’avenir que nous promettent les
nouvelles technologies. Omniprésence des réseaux informatiques,
réalité virtuelle : tout est déjà dans Neuromancien , son premier roman
paru en 1984, qui remporta un succès mondial fulgurant.
Les nouvelles technologies seront d’ailleurs à l’honneur à l’occasion de la soirée inaugurale du festival avec un
concert de la formation Urban Orchestra, dirigé par le premier robot chef d’orchestre.

Les deux dessinateurs nantais Fred Blanchard et Yoann ont signé l’affiche de l’édition 2008.
À l’origine du label « Série B » de Delcourt, Fred Blanchard a récemment dessiné avec Gess le story-board du
film en solo de Marc Caro, Dante 01. De l’illustration (adaptation BD de Star Wars) aux décors (Arsène Lupin ,
Calamity Jane), en passant par le dessin animé (Corto Maltese), son oeuvre survole les frontières artistiques.
Yoann signe en 2006 une aventure de Spirou . Il est l’illustrateur de Phil Kaos, Ninie Rezergoude, La voleuse du
Père Fauteuil et du fameux Toto l’Ornithorynque (la sortie du tome 7 est d’ailleurs prévue en décembre).

Expression majeure de la science-fiction, la littérature offrira de nombreuses tables rondes animées par des
invités internationaux dont William Gibson, Robbin Hobb (Le soldat chamane), Richard Morgan (Black Man),
Jean-Pierre Andrevon (Le village qui dort, Le monde enfin), Alastair Reynolds (La pluie du siècle) et Martin
Winckler (La maladie de Sachs, Un pour deux).

Les tables rondes scientifiques réuniront auteurs et chercheurs qui traiteront notamment de la vie dans et
sous le réseau avec la surveillance, le partage des savoirs, les addictions et la vie sociale en réseau.
Le prix littéraire européen Utopiales est reconduit cette année et sera attribué pendant le festival à un roman
ou un recueil dont l’auteur est européen. Son jury sera présidé par l’artiste Juliette.

La dimension bande dessinée retrouvera avec plaisir de nombreux scénaristes et dessinateurs dont John Lang
(Le Donjon de Naheulbeuk), Linda Medley (Château l’Attente), Fred Duval (Lieutenant Mac Fly), Jean-Pierre
Pécau (Arcanes) et Kent (L’homme de Mars).

L’actualité de la production cinématographique mondiale sera présentée en avant-première française avec
la sélection de la Compétition Internationale composée d’oeuvres récentes et de qualité. La rétrospective
proposera quant à elle une sélection de films en lien direct avec le thème de cette année et selon plusieurs
catégories : cyberpunk, hackers, réseaux sociaux et manipulation des médias. Ce sera ainsi l’occasion de
découvrir ou de redécouvrir La mort en direct de Bertrand Tavernier, La seconde guerre de sécession de
Joe Dante, Kairo de Kiyoshi Kurosawa ou Thomas est amoureux de Pierre-Paul Renders.

Les expositions ouvriront une large fenêtre sur des univers créatifs et scientifiques très diversifiés : dessin, peinture,
création en direct numérique ou en volume, installations, robotique... L’expo qui rend fou de la Maison d’Ailleurs
présentera les illustrations réalisées par un réseau de plus de 60 artistes de 11 nationalités différentes autour des
222 notes composant le Livre de raison de H.P. Lovecraft. L’artiste multimédia cyberpunk Yann Minh plongera les
visiteurs dans son univers virtuel. Le public aura également l’occasion de découvrir les Téléphones importables de
Lionel Stocard, les robots plus vrais que nature de David Rebillard, et Chronique des ombres, la 1ère série mp3
BD/vidéo professionnelle au monde, écrite par Pierre Bordage, président du festival.

Le Pôle asiatique proposera quant à lui une soirée d’anime japonais entièrement dédiée à Tensai Okamura,
qui sera présent à cette occasion. Un concours de cosplay et - nouveauté cette année - un karaoké géant
raviront les fans du genre.