SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Northfork


"Northfork" de Mark & Michael Polish

Northfork

Northfork

Northfork

Northfork

Northfork
 

Northfork de Mark & Michael Polish (2002)


Réalisateur : Mark & Michael Polish


Sortie : 19 novembre 2003


Note : 1/10


Avec James Woods, Kyle Mc lachlan, Nick Nolte, Daryl Hannah, Peter Coyote


Après avoir vu Northfork, on a beaucoup de mal tout d’abord à reprendre pied dans la réalité, ensuite à se réveiller ! Car le nouveau film des frères Polish, jumeaux qui se firent connaître avec déjà un premier film spécial, original mais assez prenant au demeurant, Les frères Falls, constitue quand même une expérience trop unique, qui peut rapidement lasser malgré de réelles qualités esthétiques, rares points positifs de Northfork.


La petite ville de Northfork va être submergée par les eaux d’un barrage. Vêtus de noirs, de sinistres employés du gouvernement se chargent de chasser les derniers occupants, de la manière douce à la forte en cas de refus catégorique. Au même moment, un jeune orphelin, Irwin, est en train de mourir. Dans ses rêves (mais en est-ce vraiment, ne serait-ce point une dimension parallèle ?), il rencontre d’extraordinaires personnages. Voulant se joindre à eux, ces derniers refusent sous prétexte qu’il n’est pas un ange.


Mais les évènements se précipitant à Northfork, les vivants quittant leurs habitations, la ville mourant lentement, qu’est-ce qui empêcherait Irwin de prouver à cette drôle de troupe qu’il n’est pas un ange ?


Entre les futurs morts, les morts-vivants (!), et les morts en attente, Northfork opte définitivement pour un voyage onirique dans un monde situé aux portes du royaume d’Adès. Bénéficiant d’un casting prestigieux James Woods, Nick Nolte, Daryl Hannah, et bien d’autres) qui a vraisemblablement pris un plaisir certain à sortir des sentiers battus, le film ne suscite cependant quasiment aucune émotion.


L’ensemble est donc d’une perception très difficile, où seules des images esthétiquement travaillées (mélange des peintures de Bosch, de Magritte, de Dali,...) pour être en osmose avec le sujet, peuvent éventuellement éveiller un semblant d’intérêt.


La métaphore " de la vie à la mort " est ici trop lourdement chargée pour convaincre (des anges, des fantômes, une arche pour échapper aux flots libérés, ...), mais les frères Polish ont, semble t’il, crû le contraire. On attendait leur second film avec une certaine curiosité, il est aujourd’hui permis de penser qu’aucune impatience n’est de mise à l’annonce de leur troisième. Pour voir Northfork, il faut de la curiosité ; pour tenir jusqu’à la fin, beaucoup de courage !


Stéphane Thiellement


Réalisation : Michael Polish


Scénario : Mark Polish, Michael Polish


Producteur(s) : Michel Shane, Anthony Romano, Mark Polish, Michael Polish


Image : M. David Mullen


Montage : Leo Trombetta


Distribution : Metropolitan FilmExport






Retour au sommaire