SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Arac Attack


"Arac Attack" de Ellory Elkayem

Arac Attack de Ellory Elkayem


++++


David Arquette, Kari Wuhrer, Scott Terra, Doug E. Doug, Scarlett Johansson ...


Un fût de déchets toxiques tombe accidentellement d’un camion, s’écrase dans le cours d’une rivière et contamine indirectement des centaines d’araignées, élevées à proximité dans une ferme spécialisée, qui finissent par s’échapper et s’éparpiller dans la nature environnante. Devenues en l’espace de deux semaines gigantesques et avides de chair fraîche, ces monstres sanguinaires et particulièrement véloces ne tardent pas à envahir une paisible petite cité minière


Confrontés à cette terrifiante invasion, les habitants se mobilisent autour d’une cellule de crise improvisée comprenant l’ingénieur Chris McCormick, le shérif Samantha Parker accompagnée de ses enfants, Mike et d’Ashley, et de Pete Willis, son adjoint. À ce petit groupe, se joint Harlan Griffith, l’animateur d’une station radio pirate complètement parano qui, depuis des années, annonce à qui veut bien l’écouter que les extraterrestres ont envahi la Terre.


Arac Attack est un vibrant hommage aux séries B de SF des années cinquante comme Tarantula mais remis au goût du jour grâce à une bonne dose d’humour noir et aux derniers progrès de l’infographie. Au fil de l’histoire, apparaissent cinq espèces distinctes d’araignées ayant chacune un look et une technique de chasse différents. Le scénario est bourré de trouvailles géniales et truffé d’excellents gags auxquels s’ajoute un panel de personnages jouant sur le cliché mais sans jamais tomber dans la caricature et interprétés avec justesse par de bons acteurs.


Le tout est complété par des dialogues percutants, une bande-son particulièrement soignée sans oublier, bien sûr, des effets spéciaux impressionnants. L’ensemble de tous ces ingrédients rend ce film purement jubilatoire et le voue d’avance à remporter un succès “ monstre ”. Les arachnophobes masochistes qui vont oser garder les yeux grands ouverts vont pouvoir s’accrocher à leurs fauteuils.


Josèphe Ghenzer




Retour au sommaire