SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  La porte de lumière




"La porte de lumière "
de
Alain Le Bussy

Editeur :
Nestiveqnen (1 août 2002)
 

"La porte de lumière "
de Alain Le Bussy



5/10

Déménageant de la ville à la campagne, Pierre découvre un nouvel univers et voit son père, savant de génie, s’enfermer dans sa cave afin de poursuivre ses mystérieuses expériences. De son côté, Pierre va se trouver une bande de copains afin de vivre des aventures fabuleuses. Jamais il n’imaginait que ses frasques télescoperaient les expériences de son père...

Cet ouvrage d’Alain Le Bussy appartient à la nouvelle collection des éditions Nestiveqnen, Nesti’Jeunesse qui, comme son nom l’indique, s’adresse à...la jeunesse ! La particularité de la collection est que chaque livre appartient à une série de romans se déroulant dans des mondes très différents mais avec des personnages récurrents (Stella, Isidore, Axel et Nova...).

Ici, il s’agit de Pierre qui va se retrouver au milieu de problèmes se déroulant dans des mondes parallèles dans lesquels il voyagera grâce à la porte de lumière. C’est du moins ce que l’on croit deviner à la fin du roman. Je dis bien fin, car Alain Le Bussy utilise les 110 pages de son premier tome pour installer par petites touches l’univers qui lui servira (ou peut-être pas, et la c’est encore pire !) dans les prochains romans. Ce premier livre est une vraie mise en place, le punch en moins. A chaque chapitre, on attend l’événement extraordinaire qui va bousculer l’histoire, le début du livre nous le laissant pressentir, mais... rien ! On tourne les pages et on attend. Certes les personnages sont intéressants et bien décrits. Certes l’ambiance est bien rendue, surtout dans le souterrain où le suspense ose montrer son nez. Puis, au moment où tout va se jouer... rien ! Le livre ne démarre jamais vraiment. Il laisse espérer beaucoup, mais donne peu (frustrant pour le lecteur). Il est même à déplorer que plus le roman avance, plus le style se laisse aller.

De bonnes intentions, de bons personnages, un concept attractif pour finalement un résultat décevant qui laisse espérer une seule chose : Alain Le Bussy s’est retenu pour nous en mettre plein les mirettes au prochain tome. Sinon... tant pis !
(A partir de 9 ans)

Christelle Meunier

La porte de lumière (la porte de lumière 1), Alain Le Bussy, Nestiveqnen (Nesti’Jeunesse), avril 2003, 110 pages, 8 euros






Retour au sommaire