SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Isidore et la Pharaonne (Isidore 2)




"Isidore et la Pharaonne (Isidore 2)"
de
Pierre Stolze

Editeur :
Nestiveqnen (1 juillet 2003)
 

"Isidore et la Pharaonne (Isidore 2)"
de Pierre Stolze



6/10

Suite à ses péripéties dans la Chine ancienne (voir Isidore et le premier empereur chez le même éditeur), Isidore se dit qu’un petit voyage en Angleterre pour le nouvel an lui ferait le plus grand bien. Mais le destin le rattrape alors qu’il visite une église et se retrouve projeté dans l’Egypte ancienne où il retrouve...Imina ! qui avait partagé sa première aventure. Aujourd’hui, celle-ci est Néfertiti et doit protéger une partie de son peuple contre les complots des défenseurs des anciennes croyances. Un nouvel imbroglio dont Isidore va devenir la clé...

Après la Chine et ses temples, Pierre Stolze nous fait visiter d’autres temples : ceux de l’Egypte d’Akhénaton et de Néfertiti. C’est d’ailleurs une grande excursion que l’on vit au fil des pages. Les temples sont décrits avec moults détails, ainsi que les pyramides et autres merveilles égyptiennes. On apprend aussi les rites et coutumes de cette époque fascinante. Sans parler des descriptions précises des vêtements et autres costumes d’apparats. Un véritable petit dictionnaire sur l’époque. Mais quel dommage que l’on se limite à cet aspect. Pourtant, Isidore se retrouve à la tête du peuple élu conduit par Mosis. Alors que d’aventures auraient dû pointer leur nez !

Mais nulle grandiosité à la Cecil B. Demille. Pierre Stolze raconte l’épopée des Dix Commandements mais casse un peu le charme en démontant chaque phénomène biblique à l’aide de concepts scientifiques. Et surtout, l’action reste très faible. Le frisson se fait attendre. Et il n’arrive que très rarement. Ce Isidore, bien écrit et capti-vant au début, perd de son charme peu à peu, et il ne reste que la lecture d’une sorte de guide touristique. Un guide extrême-ment bien fait, certes. Mais on attendait cette scène qui aurait fait trembler nos cœurs et nos genoux. Peut-être la prochaine fois.
(à partir de 9 ans)
Michaël Espinosa

Isidore et la Pharaonne, Pierre Stolze, Nesti Jeunesse, juillet 2003, 207 pages, 11 euros






Retour au sommaire