SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Livres Jeunesse -  Brave Story




"Brave Story"
de
Miyuki Miyabe

Editeur :
Pocket jeunesse
 

"Brave Story"
de Miyuki Miyabe




- Et tout ce désert à perte de vue, c’est une hallucination aussi ? Ce n’est pas la réalité ?
- Je ne suis jamais allé dans ce lieu que tu nommes la réalité, répondit l’oiseau en inclinant sa tête. Est-ce que la réalité et l’illusion sont deux choses qui s’excluent mutuellement ?

L’existence de Wataru bascule lorsque son père quitte la maison et que sa mère tombe dans le coma. Mais dans un immeuble abandonné il découvre le Grand Portail Fondamental qui donne accès à "Vison" monde parallèle d’héroïc-fantasy dont les différents aspects résulteraient de l’imagination des Voyageurs, celles ou ceux qui comme Wataru ont le pouvoir de s’y rendre. Au terme d’une quête il y serait possible de changer son destin.
Il s’agit du roman original à partir duquel furent déclinés le manga (1) le film d’animation de Koichi Chigira ainsi que les jeux vidéos.
Le texte donne une large place à l’univers familier de Wararu dans le monde réel (dans cette première version il n’est âgé que de onze ans). Le contraste avec le monde de Vison est ainsi accentué. Cependant Wataru n’est pas complètement dépaysé. Sa longue pratique des jeux vidéos l’a habitué à découvrir le monde de l’imaginaire. Cependant le "réalisme" intervient. Ainsi Wataru n’est pas surpris de devoir marcher pour parvenir à ses buts. Cependant il découvre que le faire dans Vision est beaucoup plus fatiguant que rester assis en manipulant une manette sur sa console. De plus comment se nourrir ? On lui explique qu’il n’a qu’à se rendre en ville pour trouver...un travail. Un travail ? Là il s’agit d’une rupture avec l’univers connu : "On ne peut pas tuer des monstres pour gagner automatiquement de l’argent ?"...Non. Au fait que faire s’il se fait attaquer par un monstre ? Simple : il suffit de courir. Et ça marche ? Oui, s’il court très vite.
Un instant ! Tout héros doit être muni d’une arme. Pourquoi n’en a t’il pas une ? Mais là voici : l’épée du héros dans toute sa médiocrité et pourvu d’une taille...réduite. D’où la surprise de l’apprenti-héros. Et à nouveau viennent les explications :
- L’épée du héros grandit avec celui qui la manie. Elle ne fait que refléter l’état de celui auquel elle a été assignée. Si elle te semble faible, usée, quelconque et ridicule, c’est parce que tu es toi-même faible, usé, quelconque et ridicule. Ce n’est pas sa faute.

(1) : dessins de Yôichiro Ôno, édition Kurokawa

Damien Dhondt

Miyuki Miyabe _ Brave Story tome 1 _ Traduction : Guillaume Didier _ Pocket jeunesse (janvier 2008) _ Inédit, moyen format, 392 pages, 13,50 euros






Retour au sommaire