SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No111
110
2
3
 
a
v
r
i
l
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  S - Z -  Spiderman


"Spiderman" de Sam Raimi

Spiderman

Spiderman

Spiderman

Spiderman
 

Spiderman de Sam Raimi


Réalisateur : Sam Raimi


Sortie le 12 juin 2002


Avec :
Tobey Maguire, Kirsten Dunst, Willem Dafoe, James Franco, Cliff Robertson, Rosemary Harris, J.K. Simmons, Joe Manganiello


Orphelin dès son plus jeune âge, Peter Parker est recueilli par son oncle Ben et sa tante May, qui l’élèvent comme leur propre fils. Lors d’une visite organisée pour sa classe dans un laboratoire scientifique, il se fait mordre par une araignée génétiquement modifiée ce qui va entraîner une altération profonde de son métabolisme en le dotant de facultés propres aux araignées ainsi que d’un 6e sens l’avertissant du moindre danger.


Après le décès de son oncle dont il n’aura pas su empêcher le meurtre, Peter va se servir de ses super pouvoirs pour lutter contre le crime et venir au secours des innocents sous l’identité de Spider-Man. Le 1er super méchant qu’il devra affronter sera le Bouffon Vert, qui n’est autre que le père de son meilleur ami Harry, Norman Osborn, victime, quant à lui, d’une expérience scientifique qui a mal tourné et l’a rendu fou. En outre, Peter devra renoncer à l’amour inconditionnel qu’il porte depuis sa tendre enfance à Marie Jane pour faire face à ses nouvelles responsabilités.


Malgré quelques changements mineurs par rapport au comic, le film reste fidèle à l’esprit d’origine et alterne de façon judicieuse les scènes où prédomine l’action et celles, plus intimistes, qui sont axées sur la psychologie des différents personnages.


Toutefois bien que la vision des choses de Sam Raimi soit perspicace, on est quelque peu déçu par les effets spéciaux dans la mesure où l’on aurait pu s’attendre à plus d’inventivité de la part des infographistes d’Imageworks. La fin laisse à supposer que Spider-Man 2 pourrait bien être consacré à la vengeance d’Harry Osborn. Affaire à suivre...


+++


Josèphe Ghenzer




Retour au sommaire