SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  Infos -  Les Aigles de Rome : du Marini 100 % !

Article précédent :
Un nouvel éditeur : "Interkeltia"

Les Aigles de Rome : du Marini 100 % !

Article suivant :
Semic publie l’encyclopédie de Conan



Enrico Marini n’avait pas, jusqu’alors, servi d’interprète à Enrico Marini auteur. C’est chose faite avec « Les Aigles de Rome », une série dont le premier volet paraîtra en novembre chez Dargaud.

Depuis 1990, il a mis son talent de créateur d’univers graphiques au service de nombreux scénaristes parmi les plus fameux : Stephen Desberg pour « Le Scorpion » et « L’Étoile du désert », Jean Dufaux pour « Les Rapaces »... Mais le dessinateur n’avait jamais laissé de temps au scénariste pour s’exprimer. La série « Les Aigles de Rome » comble cette lacune.

Dans ce premier volet, dont l’histoire commence en 745 Ab Urge Condita (9 Av J.-C.), le scénariste dessinateur nous fait rencontrer deux adolescents, Marcus, le fils d’un général romain et Ermanamer, le fils d’un prince Cherusque, envoyé à Rome comme otage pour justifier et cautionner la loyauté des alliances entre les deux peuples. César confie au père de Marcus, appelé aussi « Le Boucher des Helvètes », l’éducation du jeune barbare en même temps que celle de son fils, un enfant un peu trop rebelle.

Enrico Marini nous offre quelques exemples d’une éducation pour le moins rigide, avec des méthodes pédagogiques musclées, ...mais qui semblent être efficaces !
Il nous fait découvrir, à travers le regard de ces deux jeunes hommes, une partie de la société romaine, laissant percevoir, par le biais des cauchemars récurrents de Marcus, un aspect fantastique, des mystères insondables ...qui restent à découvrir.

Mais, d’ores et déjà, les deux héros forment un duo attachant, aux relations difficiles et aux aventures fort divertissantes servies par le trait magnifique de l’auteur.

Cet album de 56 pages, premier tome d’une tétralogie éditée par Dargaud, sera disponible le 4 novembre, en grand format, au prix de 13 €

Serge Perraud.