SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  M - R -  Planète terreur


"Planète terreur" de Robert Rodriguez

Résumé

Une bourgade du Texas est contaminée par un gaz échappé de réserves d’un camp militaire. Tous les habitants ayant contracté le virus mutent en une sorte de zombie cannibale. C’est la panique et seuls quelques personnes ayant produit suffisamment d’anticorps pour ne pas être atteints, tentent de s’en sortir.

Avis de Valérie

Autant le précédent opus de la saga Grindhouse portait la couleur de Tarantino, autant celui-ci est fièrement signé Rodriguez. Il y a de l’hémoglobine, des morts vivants qui explose, des jambes qu’on arrache... Oui, c’est bien du Rodriguez.

Comme pour Boulevard de la mort, le scénario est typique des séries Z et son traitement est à l’avenant. Mais comme pour le film de Tarantino, les acteurs sont excellents et même si on tente de nous faire croire que la pellicule a dépassé sa date de péremption, on est face à un très bon film, très réjouissant.

Ca explose dans tous les sens, les situations sont dramatiquement loufoques et, surtout, terriblement sexy. Comment dire, Rose McGowan est magnifique avec une jambe de bois. Elle est la révélation du film et on lui souhaite une superbe carrière à la hauteur de son talent. On retrouve des personnages présents dans les aventures de Mike le cascadeur dont Marley Shelton, que l’on avait vu dans l’hôpital où était soigné Mike le cascadeur après le premier accident, en tant que anesthésiste.

Freddy Rodriguez qui incarne le mystérieux El Rey est ébouriffant tout comme Josh Brolin, qu’on découvre meilleur qu’attendu. Dans un rôle totalement tordu, Naveen Andrews (Lost) est particulièrement intéressant, sa collection un peu particulière en étonnera plus d’un.

En prologue, un trailer pour un éventuel prochain long métrage : Machete. Tout autant superfétatoire, Machete est un héros à la Charles Bronson qui va recruter son frère, curé, pour se venger à grand renfort d’armes de combat.

Si le film est interdit aux moins de 12 ans, il s’avère effectivement quelque peu choquant si vous n’avez pas l’habitude de gérer les mort-vivants, néanmoins, voilà l’occasion de vous y mettre, puisqu’on vous permet de prendre un peu de recul grâce à cet hommage parodique brillamment rendu par le couplé gagnant : Tarantino et Rodriguez.

Un autre avis (non mais...)

Après Boulevard de la mort réalisé par Quentin Tarentino (2007), la saga Grindhouse continue avec ce film plus fantastique comme Rodriguez aime les faire (Tarentino a réalisé, lui, un film d’épouvante mais pas fantastique, du moins à mon avis...) Une histoire de zombies et de fin du monde...
La belle brune en soutien-gorge rouge lève la jambe pour tirer : évidemment puisqu’elle a une mitraillette greffée sur son moignon de jambe amputée... Quel massacre !
Ces hommages au cinéma Bis sans en être vraiment, ces films qui se veulent intellectualiser le cinéma Bis peuvent être fatigants... Avec même les fausses rayures sur la pellicule. Et aussi un cramage de pellicule (comme dans le temps) aux deux tiers du film, et la pellicule qui saute... la bonne vieille pellicule ! (ça me rappelle quand j’étais projectionniste, fallait couper et recoller...)
Ça commence par une danse lascive et un coupage de couilles dans une base militaire et une zombification... une bimbo en panne de voiture... un couple qui se réveille à huit heures... le jeune femme déjeune avec son petit garçon...
Y a-t-il un lien entre tout ça ? Sûrement !
Enfin, ensuite ça tourne au cradingue purulent... Vous savez le pus qui gicle sur la gueule du toubib.
La bimbo se fait bouffer par les zombies... et Palomita (celle de la danse lascive) se fait arracher une jambe par des zombies (mais personne encore dans le film a dit que c’était des zombies). Tous ces gens plus ou moins bouffés par des zombies se retrouvent à l’hôpital avec le médecin qu’on a vu se lever à huit heures (celui qui a reçu le pus sur ses lunettes)...
Bon j’arrête : allez voir le film ! Si vous en avez encore envie. Et si vous y allez, surtout restez jusqu’à la fin du générique : une surprise vous y attend. Evidemment !
Alain Pelosato

Fiche Technique

Sortie : 14 août 2007

Avec Rose McGowan, Freddy Rodriguez, Josh Brolin , Marley Shelton, Michael Biehn, Fergie, etc.

Genre : horreur

Durée : 105 minutes

Interdit : - de 12 ans

Titre original : Grindhouse : Planet Terror

Distribué par TFM Distribution



Retour au sommaire