SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No109
109
2
 
n
o
v
e
m
b
r
e
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   P. Dagon-A. Pelosato  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Films -  A - F -  Boulevard de la mort


"Boulevard de la mort " de Quentin Tarentino

Résumé

Un balafré harcèle des jeunes femmes jusqu’à ce qu’il trouve le moment propice pour les tuer à l’aide de sa voiture, qu’il a rendu à l’épreuve de la mort [1] avec des techniques de cascadeurs.

Avis de Valérie

Il était difficile de se faire une idée du scénario et de la volonté de Robert Rodriguez et Quentin Tarentino qui avaient annoncé vouloir donner une couleur particulière à leur long métrage, à la manière des salles de cinéma appelées Grindhouse qui diffusaient des films dit d’exploitation, c’est à dire : fait rapidement et avec peu de moyen.

Donc difficile de connaître exactement ce qu’ils avaient en tête, d’autant qu’en France, peu de ses films sont arrivés jusqu’à nous, sauf certains qu’on a nommé "série Z" ou "ciné bis", qu’on redécouvre grâce à des sites tels que www.sfmag.net.

Quoiqu’il en soit, le talentueux réalisateur de Kill Bill a de nouveau transcendé ses souvenirs et nous offre un film semblant être réalisé avec des bouts de ficelle (coupures de montage abruptes, passage de la couleur au noir & blanc, plans insolites ou montrant une obsession [2] sans rapport avec le scénario...) mais totalement maîtrisé, même dans ses longueurs.

Tout d’abord, les acteurs surjouant leur rôle sont totalement bluffants comme par exemple Sidney Poitier [3] dont on peut admirer la beauté et la voix lascive (en version originale) est montrée sublime mais sans cacher ses "éventuels" défauts physiques, comme pour Vanessa Ferlito (Aiden Burn dans la saison 1 des Experts : Manhattan).

Kurt Russell est absolument grandiose et donne un charme fou à ce macho tueur, sociopathe, très douillet et mythomane. Il est capable de passer d’un registre rassurant, à celui plus inquiétant du chasseur, ou ensuite de la proie avec une facilité confondante qui nous fait nous questionner sur son absence dans des films plus "sérieux" ou de plus grande notoriété.

La révélation et le clou du spectacle sera le duo de cascadeuses et leurs amies en goguette dans une voiture culte (Dodge Challenger 1970) et qui se font courser par l’infâme patibulaire.

Zoe Bell, réellement cascadeuse de son état, et Tracie Thoms sont jouissives d’excès et Tracie Thoms se la joue à fond blaxeploitation ! Elles crèvent l’écran et renversent la vapeur. Elles volent amicalement la vedette à Mary Elizabeth Winstead [4] et à Rosario Dawson par leur gouaille, leur charme et leur présence. Mais le metteur en scène donne à cette dernière le point final aux aventures de Stuntman Mike, d’une manière... percutante !

L’ambiance nous rappelle Kill Bill : violent, sexy, sanglant et gore quelques fois, mais jouissif, teinté d’humour et explosif !

Ne le ratez pas.

Fiche Technique

Date de sortie : 06 juin 2007

Avec Kurt Russell, Rose McGowan, Zoe Bell, Vanessa Ferlito, Sidney Poitier, Rosario Dawson, Tracie Thoms, etc.

Genre : épouvante

Durée : 110 minutes

Titre original : Grindhouse : Death Proof

Interdit aux moins de 12 ans



Retour au sommaire