SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Sciences -  Été 1947 : la toute première vague de soucoupes volantes de l’histoire

Article précédent :
Imaging The Future

Été 1947 : la toute première vague de soucoupes volantes de l’histoire

Article suivant :
Sarcosuchus Imperator


Incroyable : la première observation de soucoupe volante - à l’origine de toute l’affaire pour avoir lancé l’expression elle-même - n’avait rien... d’une soucoupe volante !

Le dossier ovni démarre très fort en effet avec une première méprise de taille : en rapportant le 25 juin 1947 à l’East Oregonian, le journal de Pendleton, son observation faite la veille de neuf objets volants - en formes de croissant et de moitié de disque - Kenneth Arnold (notre photo) utilisa le terme de “soucoupe volante” pour décrire, non pas la forme, mais la trajectoire des objets, à l’image de ces galets que l’on fait rebondir sur l’eau ! Pourtant, la toute première dépêche de l’histoire de l’ufologie parla de “saucer-like object flying at incredible speed”. Le collage de deux mots entre eux (saucer et flying), qui sera immédiatement utilisé par la presse, semble n’avoir pas été sans influence sur les descriptions de plusieurs générations de témoins... Notre sélection d’images.

1947-2007 : 60 ans d’ovnis

On le sait, le dossier ovni est pour l’essentiel constitué d’une longue suite de notifications de faits hétérogènes, frénétiquement compilées depuis tout juste 60 ans maintenant. Avec comme origine cette affaire - peut-être la plus intéressante de toute, la seule, par définition, à n’avoir pas été influencée par... une précédente histoire de soucoupes -involontairement lancée par Kenneth Arnold (1915-1984) en sa qualité de premier témoin. Rappelons que c’est aux commandes de son avion personnel, alors occupé à localiser un appareil écrasé à proximité du Mont Rainier (État de Washington) que cet homme d’affaire américain observa ces fameux objets évoluant à vitesse supersonique (encore jamais atteinte à l’époque). Très intrigué par la vitesse des objets, son premier réflexe fut d’en aviser le FBI à Pendleton (avec le début de la guerre froide, on pense aux Soviétiques, pas encore aux Martiens). Bureau fermé, il alla s’informer au journal local. On connaît la suite... Ovnis et autres soucoupes volantes

PS : contrairement à une idée répandue, Roswell n’est pas l’affaire « princeps » de l’ufologie. Datant de juillet 1947, il s’agit d’un fait mineur à l’époque, dont personne ne parle. Roswell est une sorte de reconstruction collective qui s’élabore à partir de 1977, à base de souvenirs de militaires « qui savaient » et autres rumeurs les plus diverses... Sélection Roswell & Images de crashes de soucoupes ?

L’Agence Martienne - photothèque indépendante, spécialisée dans les représentations liées à l’imaginaire scientifique, le paranormal, la science-fiction - est partenaire de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) pour le projet ITSF (Innovative Technologies from Science Fiction for Space Applications), de la Maison d’Ailleurs (seul musée public de science-fiction aux mondes), du Musée de Zoologie de Lausanne (département de cryptozoologie) et de l’IMI (Institut Métapsychique International, fondation pour l’étude de la parapsychologie, fondée à Paris en 1919).

Yves Bosson
Agence Martienne




Retour au sommaire des infos Sciences
S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com