SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No108
108
2
2
 
j
u
i
l
l
e
t
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis   PD-AP  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  A - F -  Galilée 1 & 2




"Galilée 1 & 2"
de
Clive Barker

Editeur :
Pocket Terreur
 

"Galilée 1 & 2"
de Clive Barker



Première geste romanesque hétérosexuelle de Barker, cette originale plongée dans les pouvoirs qui font la politique en Amérique, et de façon lointaine, les démocrates et les républicains, nous invite à découvrir les tribulations de deux familles, celles des Barbarossa et celle des Cleary. Rachel est blanche et Galilée un noir. L’amour fou qui va naître entre eux (Rachel est déjà mariée à un membre de son clan) va rallumer les vieilles rivalités entre ces deux familles. Or, si Rachel est une femme avec un caractère bien tranché, Galilée, lui, est un Dieu. Leur romance va ni plus ni moins engendrer d’une guerre sans merci.
Lorgnant sur le Roméo et Juliette de Shakespeare, l’auteur fait oeuvre à la fois d’historien et d’esthète. Jamais les rapports et cette espèce d’innocence jalousement gardée, n’auront été à ce point défendus par l’auteur. Et à travers les rapports entre ces deux familles, Barker fait une belle métaphore de ce qui est à la base d’une Amérique qui s’est construite sur les contradictions. Mais fut-elle la seule ? La narration est à la première personne, et il est introduit à un moment du récit une autre perpspective, purement littéraire celle-là, par la simulation de la narration écrite, ses propensions et ses vertus. Encore une fois, rien n’est simple chez Barker, tout est convexe.
Et c’est une mauvaise approche de ce requiem infernale qui lui a coûté certaines incompréhensions de la part des critiques. Son oeuvre n’est pas une attaque des dogmes de l’Eglise, de la morale en générale ou de quelconques religions. Elle est une vue lucide sur un univers dont on ne peu s’arracher et passer de l’autre côté, qu’au prix du sacrifice symbolique de soi, le corps et les chairs, la sexualité et le stupre, n’étant pour l’auteur que l’ensemble de notre terrible et insurpassable humaine nature. Il existe un troisième volume, et il se fait plus qu’attendre...

Emmanuel Collot






Retour au sommaire